Non, fumer des cigarettes électroniques n’est pas plus sûr que les cigarettes ordinaires, elles sont 10 fois plus cancérigènes que ces dernières !

Accueil » Santé » Tabac / Alcool / Drogues » Non, fumer des cigarettes électroniques n’est pas plus sûr que les cigarettes ordinaires, elles sont 10 fois plus cancérigènes que ces dernières !

Les cigarettes électroniques sont souvent utilisées par les fumeurs comme alternatives aux cigarettes ordinaires, pensant qu’elles sont moins dangereuses que celles-ci. Et pour certains, c’est aussi un moyen d’arrêter progressivement de fumer. Mais, savez vous que vous exposez à plus de risques en fumant ces cigarettes électroniques ?

Selon une récente étude scientifique, les cigarettes contiendraient jusqu’à 10 fois plus de composés cancérigènes en comparaison au tabac. Alors, si vous pensez vous protéger en choisissant ces cigarettes, il serait peut-être temps pour vous de revoir votre position.

Que contiennent réellement les cigarettes électroniques ?

Tout comme les cigarettes ordinaires, les cigarettes électroniques fournissent de la nicotine aux fumeurs. Mais à la différence des ordinaires qui le font sous forme de fumée, les électroniques le font avec de la vapeur.

Le dispositif électronique est en fait composé d’un élément rechargeable à piles ; en plus d’une cartouche remplaçable pouvant contenir de la nicotine et d’autres produits chimiques, et en fin d’un atomiseur qui convertit le contenu de la cartouche en vapeur lorsqu’on l’échauffe.

Mais cette vapeur que vous inhalez est chargée de produits chimiques cancérigènes. C’est ce qu’avancent les chercheurs japonais, selon qui les chercheurs électroniques seraient 10 fois plus cancérigènes que les cigarettes ordinaires.

LIRE AUSSI:  4 vitamines qui aident à préserver et à soigner les poumons des dommages du tabac !

Sous la demande de leur ministère de la santé, l’équipe de chercheurs, dirigée par Naoki Kunugita, ont trouvé du formaldéhyde et des acétaldéhydes cancérigènes dans le liquide produits par les e-cigarettes analysées.

Selon les déclarations du ministère de la santé, le formaldéhyde, un cancérigène connu, est beaucoup présent dans les liquides des cigarettes électroniques que dans   les produits chimiques utilisés pour la fabrication des cigarettes ordinaires.

Comme rapporté par l’auteur principal de l’étude, Naoki Kunugita, son équipe a retrouvé dans les e-cigarettes 10 fois plus le niveau de cancérigènes contenus dans une cigarette ordinaire.  Pire encore, il a été constaté que le niveau de produits nocifs augmentait plus quand le conduit servant à vaporiser le liquide était surchauffé.

Suite à de tels résultats, il devient de plus en évident que ces produits cancérigènes sont loin d’être les alternatives sures qu’on espérait. Pour rappel, en 2015, l’OMS recommandait aux gouvernements l’interdiction de la vente d’e-cigarettes aux mineurs parce qu’elles représentaient une menace sérieuse pour eux.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI