Note d’espoir : Cette jeune femme avait honte de se faire photographier à cause de sa courbure dorsale ! Après avoir été opérée, elle revit de nouveau !

Accueil » News » Note d’espoir : Cette jeune femme avait honte de se faire photographier à cause de sa courbure dorsale ! Après avoir été opérée, elle revit de nouveau !

Sophie Green, une femme âgée de 22 ans ayant la sensation d’être comme « Le Bossu de Notre Dame » à cause d’une condition invalidante de sa colonne vertébrale, parvient enfin à se tenir droit. Mais, elle explique comment la maladie a influencé sa vie et bouleversée sa confiance en elle … Témoignage bouleversant !

Ce que les parents pensaient être au départ juste une mauvaise posture liée à l’adolescence, s’est finalement révélée être une maladie très grave. La jeune femme a même du subir une opération chirurgicale pour redresser son dos et soulager la douleur qui s’en est suivie. Elle raconte son calvaire !

Début de la condition :

En tant que jeune adolescente, Sophie Green de Saxtead Road, Framlingham, a commencé à ressentir des douleurs dorsales et à avoir le dos courbé dès l’âge de 14 ans. Elle explique qu’à l’époque sa mère la demandait toujours de se tenir droit, mais elle avait du mal à satisfaire sa demande puisqu’elle pensait  s’être tenue droit.

« J’essayais de forcer mon dos dans une meilleure position, mais je ne pouvais pas », dit-elle. Elle rajoute que « Même si je me mettais sur le sol, je ne parvenais pas mettre mon dos à plat… Par la suite, la condition s’est empirée et je commençais à ressentir une douleur horrible dans le dos ».

C’est en ce moment qu’ils ont décidé de faire appel au médecin de la famille, lequel conseilla de consulter un physiothérapeute. Mais, malheureusement, les traitements que la jeune femme suivait, n’ont changé rien à sa condition qui continuait à s’empirer de jour en jour.

Ensuite c’était au tour des chirurgiens de l’hôpital d’Ipswich d’évaluer l’état de son dos. Mais, ces derniers jugèrent que le degré de courbure dans son dos était « normal ». Après quoi, elle insista alors auprès de son médecin pour la référer à un deuxième avis de spécialistes qui pourraient analyser davantage sa condition.

Les médecins diagnostiquent finalement la maladie de Scheuermann :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI