Du nouveau : Le cannabis utilisé dans le traitement de la toxicomanie !

Accueil » News » Du nouveau : Le cannabis utilisé dans le traitement de la toxicomanie !

La « réduction des méfaits » est une stratégie de traitement de la toxicomanie qui commence par l’acceptant(e). Oui, beaucoup de toxicomanes ont conscience de leur addiction aux drogues et des conséquences qui s’en suivent. Mais une fois qu’on devient dépendant, il devient presque impossible de résister à l’envie de prendre une dose. Ainsi, une nouvelle stratégie de désintoxication voit le jour : Se désintoxiquer avec du cannabis médicinal !

Plus amicale et moins atroce que l’abstinence totale, la réduction des méfaits est une stratégie de traitement de la dépendance qui accepte la sobriété incomplète.  Elle vise à réduire le niveau global de consommation de drogues chez les personnes qui ne sont pas en capacité de mettre fin à leur addiction d’un coup.  En somme, c’est une approche d’intervention qui veut atténuer les répercussions négatives associées à une dépendance aux drogues, à l’alcool et à toutes autres substances dommageables.

Une nouvelle, mais étonnante méthode de sevrage :

La plupart des pays européens, en plus du Canada, ont adopté l’idée de la réduction des méfaits, une nouvelle approche d’intervention qui aide les personnes ayant des problèmes d’addiction aux drogues à mener une vie plus saine, plutôt que d’être puni ou crucifié par la société.

LIRE AUSSI:  Le génome de l’Axolotl, séquencé pour la première fois, révèle des pouvoirs impressionnants de régénération.

Sur la ligne de front de la dépendance aux États-Unis, certains spécialistes en toxicomanie ont également commencé à travailler en ce sens. Joe Schrank, directeur du programme et fondateur de « High Sobriety », est l’un d’entre eux. Il dit que son centre de traitement basé à Los Angeles utilise le cannabis médicinal comme cure de désintoxication pour les personnes qui ont développé une dépendance plus grave (l’efficacité de ce traitement n’est pas scientifiquement prouvée).

« Certains disent que c’est hypocrite parce que, vous le savez, vous êtes censé aller en cure de désintoxication pour arrêter définitivement la drogue », a déclaré Schrank, qui a récemment fêté ses 20 ans d’abstinence d’alcool et de toutes les drogues.

Voici comment la réduction des méfaits peut aider les toxicomanes à arrêter la drogue :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook

Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI