Il n’y a pas de remède contre cette maladie et beaucoup de personnes l’attrapent en faisant cette erreur lors des baignades!

Accueil » News » Il n’y a pas de remède contre cette maladie et beaucoup de personnes l’attrapent en faisant cette erreur lors des baignades!

Les baignades dans les piscines peuvent être très amusantes et surtout apaisantes, particulièrement en ces temps d’été où la température monte d’un cran. Mais, c’est également l’une des façons les plus rapides de contracter des maladies infectieuses…

Lorsque nous nageons dans les piscines, nous y laissons des peaux mortes, des cheveux, des poils et même de la sueur. Toutefois, ces saletés ne représentent de réels dangers, puisque les germes sont de nature inoffensive. Mais malheureusement, il y a quelques agents pathogènes extrêmement agressifs qui peuvent être une vraie menace pour la santé des nageurs. Ils se fraient un chemin dans l’eau de la piscine et infectent ensuite les baigneurs.

Les transmissions de bactéries à travers la piscine :

Selon les recommandations en ce qui concerne l’utilisation des piscines publiques, se nager après avoir souffert de diarrhée, peut en effet représenter de graves risques pour les autres nageurs.

Il n’y a pas de remède contre cette maladie et beaucoup de personnes l’attrapent en faisant cette erreur lors des baignades!

Car il se peut que vous transportiez toujours des millions, sinon des milliards de germes de diarrhée dans la piscine.

En plus, il est aussi recommandé de prendre une douche avant d’aller se nager dans la piscine. Mais, rares sont les personnes qui respectent ces recommandations. Ce qui rend donc les baignades très risquée, puisqu’une mauvaise hygiène peut favoriser le développement de maladies infectieuses.

Les parasites peuvent être transmis d’une personne à une autre à travers l’eau de la piscine. Si vous avalez de l’eau, ou  si vous avez un système immunitaire faible, vous pouvez vous mettre en danger lors de vos baignades. Vous vous exposez à plusieurs pathologies, dont l’une des plus fréquentes est la  cryptosporidiose.

LIRE AUSSI:  La bande colorée de votre tube de dentifrice ne vous révèle rien de Spécial ! Voici le véritable décryptage de cette supercherie ...

Qu’est ce que la  cryptosporidiose ?

En plus d’être une maladie intestinale grave, en particulier chez le bovin, la cryptosporidiose est également transmissible à l’Homme. Elle est due au Cryptosporidium parvum, un parasite protozoaire de l’intestin grêle très contagieux, qui engendre chez le veau pendant 4 à 15 jours des diarrhées verdâtres, nauséabondes, collantes et glaireuses.

Transmise à l’homme, elle peut présenter aussi des symptômes similaires. Les personnes infectées souffrent de symptômes comme la fièvre, diarrhée, perte d’appétit, maux d’estomac et perte de poids pouvant durer jusqu’à deux semaines.

Résistance :

Si le chlore utilisé dans les piscines neutralise efficacement les bactéries, virus et autres germes, il peut cependant échouer avec le Cryptosporidium parvum. Grâce à leur carapace robuste, les parasites peuvent survivre jusqu’à 10 jours dans une eau chlorée.

D’autres maladies pouvant être transmises par l’eau de piscine :

Le Cryptosporidium parvum ne constitue pas la seule menace pour les nageurs. D’autres pathogènes se baladant aussi dans l’eau peuvent causer la diarrhée et d’autres maladies. C’est le cas du virus de l’hépatite A, de l’E. Coli (appelé aussi colibacille) et la bactérie de la typhoïde. Ces germes peuvent se répandre oralement par l’eau contaminée, les sols et même la nourriture.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI