On l’appelle Très souvent la «BÊTE À BON DIEU», mais personne ne sait Vraiment pourquoi ! Vous l’avez Reconnu ?

Accueil » News » On l’appelle Très souvent la «BÊTE À BON DIEU», mais personne ne sait Vraiment pourquoi ! Vous l’avez Reconnu ?

Un tel nom donné à la coccinelle comme « bête à bon Dieu » ne vient pas du néant ! Ce nom vient des légendes des rois de France où on raconte qu’un homme, sous le règne de Richard 1er, avait été condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis.

Étant persuadé de la culpabilité du bonhomme, tout le monde clamait son exécution qui a fini par être ordonné par le Roi lui-même.

Voici pourquoi on a toujours appelé cet insecte la « Bête à Bon Dieu » :

Au X ème siècle, les meurtres étaient passibles de peine capitale ou si vous préférez d’exécution à la hache pour une décapitation publique.

Vous imaginez un peu le spectacle qu’offrait une telle exécution et que les enquêtes préliminaires pour trouver le coupable étaient tout simplement moins courantes que nos jours.

Tout le monde était excité pour voir la tête de ce pauvre monsieur décapitée et le jour de la sentence, le bourreau ne pouvait pas bien cibler le cou du coupable car une coccinelle n’a pas cessé de se poser sur l’endroit où la tête devait être arrachée.

Le bourreau essayait en vain d’éloigner la coccinelle pour faire sa besogne mais la petite bête de cesser de revenir là où elle était, c’est-à-dire sur le coup du condamné à mort.

Voyant ce spectacle sensationnel, le Roi arrêta l’exécution et crut en une intervention divine car la coccinelle lui avait paru comme un messager de Dieu pour remettre en question cette décapitation d’une personne forcément innocente.

La condamnation a été reporté pour quelques jours et durant ce temps, on avait retrouvé le véritable meurtrier et la coccinelle fut appelée « la bête à bon Dieu » pour le rôle qu’elle avait joué afin de sauver la vie d’un innocent.

A l’avenir, soyez plus indulgent envers les coccinelles et ne les écrasez pas car ce sont des messagers de Dieu et des bêtes divines sur lesquelles on doit veiller. Cela s’applique également sur toutes les bêtes sans exception !

Gloire aux coccinelles !

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI