Petite fille obtient une greffe de rein qui lui sauve la vie grâce à son père

Accueil » Divers » Histoire inspirante » Petite fille obtient une greffe de rein qui lui sauve la vie grâce à son père

Quand Nathaniel, le fils de Karen Rodas et Paul Rybkin, est né, il n’a survécu que 36 heures.

Il est né en souffrant d’une maladie rare appelée maladie Polykystique des reins (PKD) qui entraîne la formation de kystes dans les reins, ce qui peut conduire à une insuffisance rénale.

Le couple du New Jersey a eu un autre enfant en 2013, Maddy, qui souffrait de la même pathologie que leur premier enfant, mais après avoir lutté pendant deux ans contre cette maladie, la petite fille a été sauvée grâce à son père.

La maladie de Maddy Rbykin avait entraîné un ballonnement de son estomac et pendant les 18 premiers mois de sa vie, elle a fait des allers-retours à l’hôpital.

Malgré les séjours à l’hôpital, les tubes et les traitements à l’oxygène, Maddy se rétablissait bien, jusqu’à ce que sa santé se détériore.

Maddy était complètement épuisée, dormant jusqu’à 18 heures par jour et vomissant constamment, selon The Mirror.

Les médecins redoutaient qu’elle ne meure à moins qu’un donneur de rein compatible ne soit disponible.

Une opération réussie

Son père, Paul, a été identifié comme étant compatible et a pu offrir à sa fille la possibilité d’être opérée et de lui sauver la vie.

‘ En voyant Paul et Maddy, deux des personnes qui me sont les plus chères, subir une opération chirurgicale, mes nerfs étaient à vif ‘, a déclaré Karen, selon le journal The Mirror.

L’opération a été un succès et le père et la fille se portent bien.

‘ Le rein de son père a sauvé notre petite fille ‘, a ajouté Karen. ‘ Maintenant, elle a une énergie sans faille. Son imposant ventre semble désormais un peu arrondi et c’est une petite fille de deux ans heureuse et en bonne santé ‘.

Un Paul discret a déclaré qu’il a fait ce que tout autre parent aurait fait.

Une petite fille heureuse et en bonne santé

‘ Nous étions en plein tourbillon – mais n’importe quel père aurait fait ce que j’ai fait, en offrant mon rein à Maddy. Cela fait partie du rôle de parent ‘, a-t-il déclaré, selon The Mirror.

‘ Maintenant, nous sommes au paradis et nous pouvons voir Maddy grandir heureuse et en bonne santé. ‘

Maddy aura besoin d’une autre transplantation de rein dans 25 ans, mais pour ses parents, cela équivaut à ‘ une vie entière ‘. Vous pouvez suivre le parcours de Maddy ici.

Je suis si heureuse que l’on ait pu faire quelque chose. Bénis soit-elle ainsi que son père! Veuillez partager pour souhaiter à Maddy une vie heureuse et saine.

VOUS AIMEREZ AUSSI