Plus Calorique qu’un Big Mac : McDonald’s vient de sortir une salade de Kalé dite « Saine » ! Jetons un coup d’œil sur ce qu’elle contient …

Accueil » Santé » Plus Calorique qu’un Big Mac : McDonald’s vient de sortir une salade de Kalé dite « Saine » ! Jetons un coup d’œil sur ce qu’elle contient …

Voici pourquoi en plus de sa teneur calorique, vous devez à tout prix éviter la nouvelle salade de McDonald’s :

 

Les inconvénients de la salade césar, cependant, ne se limitent pas à sa teneur en calories et en sodium. Un regard rapide sur les ingrédients révèle des contenus douteux. Bien que McDonald ait laissé entendre en 2014 qu’elle pourrait offrir des options bio, Elle n’ opéré aucun changements à cet effet.

La salade césar n’est pas classée comme organique, ce qui signifie probablement que la laitue et le chou frisé ont été pulvérisés avec des pesticides, qui sont liés à une variété de problèmes de santé. Le bacon comprend du nitrite de sodium que l’Agence internationale de recherche sur le cancer a jugé «probablement cancérogène», sans parler des conditions auxquelles les animaux d’élevage sont soumis.

Le nouveau Marketing des menus « sains et bios » :

Alors que d’autres salades sur le menu, en comptant l’option «Je suis grec-ing Out », ont moins de calories, elles ne sont toujours pas nécessairement sains. Selon les déclarations de Lindzon sur la salade César de McDo, « combinée à la vinaigrette Feta grecque, la salade « Je suis Grec-ing Out » avec poulet grillé s’élève à 420 calories, 26 grammes de graisse et 1 080 milligrammes de sodium. C’est presque la même teneur en calories, matières grasses et en sel qu’un Double cheeseburger ».

Ces options dites plus saines ont été largement développées en réponse à la baisse des ventes de McDonald dans le monde entier, bien que la société refuse le changement. Comme l’a souligné Associated Press l’an dernier, lorsque la compagnie a annoncé sa nouvelle gamme de salades au Canada, l’adoption du chou frisé peut sembler étrange pour certains, étant donné que McDonald a récemment publié une annonce qui célébrait le Big Mac et se moquait d’ingrédients branchés comme le soja, le Yogourt et le chou frisé.

Toutefois, face à la baisse des bénéfices et l’appréhension croissante envers ses produits, le PDG du géant américain, Steve Easterbrook, a annoncé l’année dernière son intention de transformer la société en une «entreprise de burger moderne et progressiste.

Si Easterbrook entend par moderne et progressiste des formules criblées de niveaux obscènes de sodium et de calories, il est sûrement sur la bonne voie !

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI