Port du masque : ces 6 erreurs communes à ne jamais faire

Accueil » Santé » Port du masque : ces 6 erreurs communes à ne jamais faire

Ces dernières semaines, de nombreux Français ont dû se familiariser avec les masques de protection respiratoire. Le port du masque fait en effet partie des gestes barrière à respecter au même titre que la distanciation sociale et le lavage des mains fréquent. Qu’il s’agisse d’un masque en tissu, FFP2 ou masque chirurgical, le but est toujours le même : se protéger soi et surtout les autres face à la pandémie de Covid-19. Néanmoins, nombreux sont ceux qui ne le portent pas, pensant que la maladie est derrière nous. Et beaucoup de Français le portant font parfois des erreurs maladroites qui rendent le port du masque plus contre-productif que bénéfique. Voici les erreurs à éviter lors du port du masque.

1) Ne pas porter le masque correctement sur son visage

Certes, porter un masque n’est pas très agréable. Entre la chaleur, la sensation de gêne respiratoire et la buée sur les lunettes, il y a de quoi lui en vouloir. Aussi, la tentation est grande de ne pas le placer correctement, pensant que cela ne fera pas de différence. Néanmoins, c’est un tort ! En effet, le coronavirus nous contamine en passant par les yeux, la bouche et le nez. Si vous ne couvrez pas bien votre visage et qu’une personne symptomatique ou asymptomatique respire, éternue ou tousse à côté de vous, vous risquez d’inhaler des gouttelettes infectieuses. Il faut donc :

-Éviter de le porter seulement sur la bouche ou sur le bout du nez, car cela ne va rien filtrer. Appuyez bien sur la baguette nasale pour épouser au mieux l’arête nasale. Au besoin, traitez vos verres de lunettes au savon ou à la mousse à raser pour éviter la buée.
-Si le masque a un côté bleu, il faut placer la partie colorée bleue vers l’extérieur et non côté visage pour une filtration optimale des particules fines. Ne jamais toucher la partie centrale en mettant ou enlevant le masque, juste les élastiques.
Ne pas croiser les lanières ou les placer toutes deux au-dessus des oreilles au risque de perdre de l’étanchéité sur les côtés.
-Porter ses masques chirurgicaux ou FFP2 en respectant le temps maximal de port. Et bien sûr, ne les jetez pas n’importe où. Leur place est dans une poubelle, pas dans les parcs ou sur les plages !

Crédits : Pixabay/Lukasz_gl

Voir la page suivante

Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI