Présidentielles 2017 : Voici ce qui divise Emmanuel Macron de Marine le Pen dans les promesses sur la santé …

Accueil » News » Présidentielles 2017 : Voici ce qui divise Emmanuel Macron de Marine le Pen dans les promesses sur la santé …

Axe 3 : Liberté scientifique et bioéthique :

@Eric Feferberg, Joël SAGET – AFP

Emmanuel Macron :

– Soutenir la recherche en santé environnementale
– Interdire l’exploration des gaz de schiste
– Refus de la GPA, mais reconnaissance automatique de la filiation des enfants nés par GPA à l’étranger

Marie Le Pen :

– Soutenir les start-ups innovantes du domaine biomédical par la création d’un fonds 100% public d’aide à l’innovation en santé
– Soutenir la recherche sur les maladies orphelines et les pathologies rares, notamment les pathologies de l’enfant
– Maintenir la loi Claeys-Leonetti sur la fin de vie et l’interdiction de la GPA et réserver la PMA comme réponse médicale aux problèmes de stérilité

Axe 4 : Agriculture et environnement

Emmanuel Macron :

– Convergence e la fiscalité du diesel et de l’essence
– Interdire les perturbateurs endocriniens repérés comme ayant des impacts sanitaires, dès lors qu’il existe des solutions scientifiquement reconnues comme moins toxiques
– Favoriser une agriculture plus respectueuse de l’environnement

Marie Le Pen :

– Interdire de l’exploitation du gaz de schiste tant que des conditions satisfaisantes en matière d’environnement, de sécurité et de santé ne seront pas réunies.
– Interdire les OGM au nom du principe de précaution
– Transformer la politique agricole commune en politique agricole française

Axe 5 : La prévention

Emmanuel Macron :

– Création d’un service sanitaire de 3 mois pour les étudiants en santé pour la prévention dans les écoles et les entreprises

Marie Le Pen :

– Promouvoir les politiques de prévention pour lutter contre les facteurs de risques connus (alcool, tabac, drogues…)

Alors, à votre avis, qui des deux représentants mériterait d’assurer la responsabilité de la santé publique de tous les français ? 

Photographes : Eric Feferberg, Joël SAGET / AFP

Page précédente
VOUS AIMEREZ AUSSI