La preuve est là: le lait cru stimule réellement l’immunité, empêche les infections

Accueil » News » La preuve est là: le lait cru stimule réellement l’immunité, empêche les infections

Dans de nombreux pays à travers le monde, les institutions en charge de la santé veulent faire croire que  le lait cru (non pasteurisé) est une menace sanitaire pour ceux qui en consomme. Quoi de plus toxique que les aliments crus (bruts) ? Ce n’est sans doute pas les aliments génétiquement modifiés et remplis de pesticides, n’est ce pas ?

Cependant, à la différence de ce que veulent nous faire croire ces organes de santé, une étude récente publiée dans The Journal of Allergy et Clinical Immunology a montré que la consommation de lait cru ne constitue pas une condamnation à mort. Des chercheurs, des médecins et d’autres professionnels de la santé de toute l’Europe se sont associés pour étudier les effets de la consommation de lait cru et ont révélé que celui-ci n’était pas seulement non toxique, mais qu’il produisait également des effets bénéfiques sur la santé!

Buvez du lait cru sans crainte :

Le projet d’enquête, connu sous le nom de PASTURE, a permis de découvrir que le lait cru peut aider à prévenir la formation de virus liés au rhume et aux infections respiratoires chez les enfants par rapport au lait pasteurise.

Pour l’étude, les chercheurs ont recruté un groupe de femmes enceintes qui étaient dans leur troisième trimestre. Environ la moitié des femmes vivaient et travaillaient dans des fermes d’élevage dans les zones rurales, principalement en Europe centrale.

Les chercheurs ont demandé aux femmes de détailler leurs habitudes alimentaires et leurs habitudes de vie, y compris leur consommation de lait. Les informations ont ensuite été évaluées et comparées.

Au total, 983 enfants ont été inclus dans les analyses de données finales, ce qui a révélé la vérité sur le lait cru: ses effets bénéfiques sur la santé immunitaire sont de loin supérieurs à ceux du lait pasteurisé conventionnel.

La recherche a indiqué que le lait cru agit presque comme le lait maternel, en ce sens qu’il confère une immunité aux consommateurs. Le lait cru aide également à réduire les protéines C-réactives, qui sont directement associées à l’inflammation.

Inversement, le lait conventionnel peut contribuer à l’inflammation, en raison des protéines modifiées qui sont créées pendant le traitement. En gros, on dira que le lait cru aide à diminuer les risques d’inflammation, tandis que le lait transformé (pasteurisé) augmente les risques.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI