Découverte d’éléments anticancéreux dans la grenade traitement que la chimio !

Accueil » News » Découverte d’éléments anticancéreux dans la grenade traitement que la chimio !

Depuis que la chimiothérapie et la radiothérapie sont devenues la «norme de soins», l’oncologie est tombée dans une période sombre. Ces traitements modernes causent souvent plus de dommages et de souffrances humaines qu’elles ne soulagent.

La communauté scientifique pourrait-elle s’éveiller un jour et prendre conscience des pouvoirs exceptionnels de guérison que possèdent les aliments. Certains d’entre eux disposent d’incroyables propriétés thérapeutiques, incluant des propriétés anticancéreux. Ils peuvent même être plus efficaces que les traitements conventionnels du cancer. Comme c’est le cas de la grenade.

La clé pour guérir le cancer :

L’une des découvertes les plus importantes en biologie et en médecine des quinze dernières années est que les cellules souches cancéreuses sont en grande partie responsables de l’échec du traitement conventionnel du cancer.

Quand la grenade se révèle être meilleur traitement contre le cancer que la chimio !

Ces cellules, qui représentent une petite population de cellules tumorales (~ 1: 1000), sont des cellules cancéreuses caractérisées par des propriétés de cellules souches telles que l’auto-renouvellement et la capacité de donner naissance à tous les types cellulaires trouvés dans un échantillon particulier de cancer.

Ces cellules favorisent le développement de la tumeur, la progression, la métastase et la résistance aux médicaments, et sont aussi hautement résistantes aux traitements de chimiothérapie et de radiothérapie.

Au contraire, ces traitements classiques augmentent leur nombre et leur malignité. Pire encore, la radiothérapie conventionnelle semble capable de transformer des cellules mammaires non cancéreuses en cellules souches cancéreuses.

La grenade confirmée en tant qu’un tueur de cellules souches cancéreuses :

Deux études récentes ont examiné les effets d’un extrait de grenade sur les cellules souches cancéreuses. La première étude intitulée publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology. CSC) « offrent un nouveau paradigme pour le traitement du cancer colorectal (CRC). »

LIRE AUSSI:  Des experts mettent en garde: "Le papier hygiénique ne nettoie pas correctement et pourrait même causer des problèmes de santé inquiétants"

Les chercheurs ont examiné comment les métabolites du côlon des polyphénols de la grenade interagissent avec les cellules souches cancéreuses (CSC) et les affectent. Plus précisément, les chercheurs ont examiné :

« Les effets sur les CSC du côlon de deux mélanges de métabolites d’ellagitannine (ET), l’acide ellagique (EA) et les urolithines (Uro) dérivées du microbiote intestinal à des concentrations détectées dans les tissus du côlon humain suite à l’ingestion de produits contenant de l’ET (grenade, noix). »

Les chercheurs ont confirmé que ces mélanges étaient capables de supprimer les CSC du côlon prélevés sur la tumeur primaire d’un patient atteint de cancer colorectal.

Ils ont découvert que ces mélanges altéraient les caractéristiques phénotypiques et moléculaires des colonosphères, les micro-colonies de cellules souches cancéreuses qui peuvent devenir à long terme des cancers invasifs et létaux.

Selon les auteurs de l’étude, « Ces données soutiennent le rôle important des métabolites de polyphénols dans le contrôle de la chimiorésistance et la rechute du cancer du côlon et encourage la recherche sur les effets des polyphénols contre les Cellules souches cancéreuses. »

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI