Rassurant : Approches naturelles contre l’hépatite, appuyées par la science …

Accueil » Santé » Rassurant : Approches naturelles contre l’hépatite, appuyées par la science …

Les approches naturelles pour lutter contre le virus de l’hépatite C gagnent de plus en plus d’attention, d’autant plus que le coût croissant des soins de santé entre en collision avec le nombre important de non-répondeurs au traitement antiviral. En fait, de nombreuses méthodes de guérison alternatives ont des preuves scientifiques valides justifiant leurs revendications à aider les personnes atteintes d’hépatite C à réduire son risque mortel …

Comme toute personne qui s’engage dans les soins alternatifs peut attester, certains remèdes naturels sont meilleurs que d’autres. Indépendamment de l’approche adoptée, quiconque qui se demande si les méthodes maison marche vraiment contre l’hépatite doit d’abord comprendre la différence entre l’élimination du virus de l’hépatite et le fait d’aider le foie à faire face à ce virus.

Qu’est ce que l’hépatite ?

L’hépatite A est l’un des cinq virus connus qui causent l’inflammation du foie (les autres sont B, C, D et E). La grande majorité des personnes se remettent de la maladie dans les six mois suivant l’infection sans aucun problème de santé grave.

L’hépatite B est très répandue en Asie, en Chine, aux Philippines, en Chine, en Afrique et au Moyen-Orient. En Europe et en Amérique du Nord, l’incidence des transporteurs connus est d’environ 1 sur 1000 personnes. Dans le monde entier, on estime que 10 à 30 millions de personnes sont infectées par le virus chaque année.  L’infection par l’hépatite C augmente partout dans le monde. L’Organisation Mondiale de la Santé estime que plus de 170 millions de personnes dans le monde sont infectées par l’hépatite C.

Quant à l’hépatite D, c’est une maladie du foie dont les symptômes sont semblables à l’hépatite B et peut inclure de la fièvre, un manque d’énergie, des nausées, des vomissements, un inconfort abdominal et une jaunisse. Certains patients qui ont l’hépatite D n’ont aucun symptôme. Jusqu’à 20% des infections à l’hépatite D sont fatales. Les personnes infectées peuvent récupérer ou développer une hépatite D chronique et à long terme  et sont à risque de cirrhose et d’insuffisance hépatique.

Dans la suite de notre article? nous vous présentons une multitude d’approches naturelles qui ont prouvé leur efficacité pour prévenir, soulager et même quérir dans certains cas cette maladie dangereuse et potentiellement mortelle …

Voici des approches naturelles multiples contre l’hépatite, avec preuves scientifiques à l’appui :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI