Une recherche prouvant que le cannabis tue les cellules cancéreuses en toute sécurité a été gardée secrète depuis 1974 !

Accueil » News » Une recherche prouvant que le cannabis tue les cellules cancéreuses en toute sécurité a été gardée secrète depuis 1974 !

En 1974, le NIH (National Institutes of Health) a financé une étude du Medical College of Virginia qui visait à prouver que le cannabis entrave le fonctionnement du système immunitaire et détruit les cellules du cerveau. Il s’agissait de munitions de recherche que le DEA (Drug Enforcement Agency), initié sous l’administration Nixon pour justifier davantage de jeter des fumeurs de pot en prison.

Malheureusement, en menant leurs études sur des rats, les chercheurs ont trouvé des résultats très intéressants. Ils ont découvert que le cannabis détruisait les cellules cancéreuses, tout en épargnant les cellules saines.

Une étude gardée sécrète :

Puis que les résultats de l’étude n’arrangeaient pas ses initiateurs, ils n’ont jamais été rendus publics. Le financement de l’étude a été annulé sous la demande de la DEA et les documents de recherche ont été détruits.

Mais la guerre contre le cannabis ne s’est pas arrêtée là. En 1976, le président Gerald Ford a mis fin à toute recherche sur le cannabis, à l’exception des tentatives de Big Pharma de créer du THC synthétique. De plus, en 1983, l’administration Reagan a exhorté d’autres centres de recherche universitaires qui avaient accès à des copies des documents de recherche de Virginie de les détruire.

Le collège de médecine de Virginie a demandé des subventions de recherche pour une enquête plus approfondie sur les potentiels de guérison du cannabis en 1996 et 2006, mais toutes les deux demandes ont été rejetées.

Les résultats de leur étude de 1974 ont été ignorés par les médias dominants, à l’exception d’une brève mention dans la section locale du Washington Post :

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI