Révélations CHOC sur les Vaccins : Une ancienne responsable des ventes chez Merck & Co. passe aux aveux …

Accueil » Santé » Révélations CHOC sur les Vaccins : Une ancienne responsable des ventes chez Merck & Co. passe aux aveux …

Révélations choquantes : les dangers de certains vaccins viennent de l’absence des tests :

La liste des toxines trouvées dans les vaccins comprend le thimérosal et l’aluminium, tous deux liés à des réactions telles que des maux de tête, la fièvre et les nausées ; À des réactions allergiques, des convulsions, des douleurs sévères, des maladies graves menaçant la vie et des lésions cérébrales permanentes pour n’en nommer que quelques-uns.

Ces toxines sont particulièrement dangereuses pour les enfants avec des systèmes immunitaires non développés. Depuis que la loi nationale sur les lésions causées par le vaccin contre l’enfance a été adoptée en 1986 aux Etats Unis, le gouvernement a versé des milliards de dollars en dommages-intérêts en raison des affections graves causés par ce genre de vaccins aux jeunes enfants.

Vaccins : Effets secondaires Très fréquents

La vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole chez les plus jeunes causent une encéphalomyélite aiguë disséminée (ADEM) qui est un gonflement intense du cerveau, comme l’a souligné l’affaire de « Bailey Banks ».

Bill Posey, un représentant de la Floride a demandé à la Chambre des représentants une enquête officielle sur les conclusions volontairement omises par les rapports qui ont «examiné la possibilité d’une relation entre les vaccins destinés aux oreillons, la rougeole, la rubéole et les risques d’autisme».

Plus récemment, les doigts pointent la prolifération des vaccins contre la grippe, qui sont extra-forts et souvent destinés aux personnes âgées, les rapports mentionnent des dizaines de décès suite à la vaccination, d’autres enfants et adultes ont également connu des convulsions et ont été paralysés après l’injection des vaccins contre la grippe.

De nombreux vaccins, y compris Fluzone, sont commercialisés après moins de deux essais cliniques, les effets à long terme de ces vaccins n’ont parfois même pas été testés.

Brandy Vaughn a déclaré également que : «La chose qui choque le plus en ce qui concerne les vaccins, c’est que rien ne les obligent à faire les mêmes études de sécurité rigoureuses qu’ils sont forcés de réaliser pour d’autres médicaments pharmaceutiques. Les vaccins sont classés comme « mesure de santé publique » ce qui les soulage des normes strictes, exigées pour les autres médicaments ».

Maintenant, à vous d’en juger !

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI