INTÉRESSANT! Comment savoir quel insecte vous a piqué?

Accueil » Astuces Naturelles » INTÉRESSANT! Comment savoir quel insecte vous a piqué?

Cela peut être une expérience effrayante et stressante d’être piqué par un insecte, surtout si vous développez une réaction allergique grave. Cela dit, il est fréquent que la plupart des gens ne soient pas en mesure d’identifier correctement quel type d’insecte les a piqué.

En fait, même s’ils voient l’insecte, une personne est susceptible de ne pas pouvoir faire la différence entre une guêpe et une veste jaune. C’est la raison pour laquelle la plupart des allergologues effectuent des tests cutanés dans un panel entier d’insectes piquants lorsqu’une piqûre d’insecte se produit et provoque une réaction allergique grave.

Comment identifier l’insecte qui vous a piqué ? 

En effet, il est possible de reconnaître l’insecte qui vous a piqué à travers les réactions que cela provoque sur la peau.

Le moustique :

Lorsque vous vous faites piquer par un moustique, cela provoque normalement un gonflement un peu rougeâtre, et dont la taille peut être semblable à celle d’une petite baie. Le gonflement, le rougissement aussi bien que la démangeaison, sont causés par la salive qu’ils libèrent dans le sang pour plus le liquéfier.

La tique :                   

Tout comme la piqûre de moustique, celle de la tique se manifeste aussi une tache rouge sur la zone piquée. Mais à la différence des moustiques, les tiques peuvent rester collées pendant un certain temps à leur victime, alors qu’elles s’abreuvent de son sang et augmentent de taille.

Ce qu’il y a surtout à craindre avec les tiques, ce sont les infections qu’elles peuvent transmettre, comme l’encéphalite, la maladie de Lyme et beaucoup d’autres maladies. Raison pour laquelle, vous devez consulter un médecin en cas de piqûre de tique.

Les puces :

Les puces :

Leur piqûre est souvent confondu avec celle des moustiques, ou même une allergie. Elle provoque aussi un gonflement de la zone semblable à celle du moustique. Cependant, leur piqûre est plus forte et douloureuse que celle des moustiques.

En outre, les puces piquent plus fréquemment au niveau des jambes, et ne se limitent pas qu’à une seule piqûre. La distance qui sépare leurs zones de piqûres est généralement d’un à deux centimètres. Elles peuvent aussi transmettre des maladies plus ou moins graves.

L’abeille :

La piqûre d’abeille est plus facile à reconnaître que les autres, elle laisse généralement son dard à l’intérieur de la plaie, qui provoque en plus des sensations de brûlure et de douleurs aiguë, des rougissements et des gonflements de la zone. Le retrait du dard nécessite une certaine précaution.

Normalement, les effets s’atténuent tous seuls. Mais pour les personnes allergiques, il est possible que vous développiez des problèmes respiratoires qui nécessitent de faire appel au secours le plus rapide possible.

La guêpe :

Les symptômes de la piqûre d’une guêpe sont similaires à ceux d’une piqûre d’abeille. Un gonflement rouge apparaît aussi à l’endroit de la piqûre, la douleur et la sensation de brûlure sont intenses, et deviennent ensuite insupportables quelques secondes après.

La piqûre peut même saigner. La guêpe peut piquer une personne plusieurs fois. Tout comme dans le cas de l’abeille, il est important que tu ne sois pas allergique au venin de cet insecte, étant donné que cela peut même provoquer un choc anaphylactique.

La fourmi :

En général les piqûres de fourmi ne représentent pas de véritable danger pour l’homme, excepté celles de la fourmi rouge de feu. Celles-ci peuvent entraîner un certain nombre complications, formant d’abord des pustules qui finissent par laisser des cicatrices. De plus, leur venin est aussi toxique, et peut provoquer soit une allergie, ou un choc anaphylactique.

VOUS AIMEREZ AUSSI