Des scanners choquants montrent l’impact réel de l’amour sur le cerveau d’un enfant

Accueil » News » Des scanners choquants montrent l’impact réel de l’amour sur le cerveau d’un enfant

Dans les familles méditerranéennes et orientales, la donnée de l’amour et de l’affection est totalement négligée dans l’éducation d’un enfant, car dans ces cultures, il n’y a que le côté financier et son assurance qui peut rendre une personne heureuse ou non.

Aujourd’hui, une nouvelle étude vient nous affirme que les parents qui ne donnent pas assez d’amour à leurs enfants, est une condition qui dégrade et affecte le cerveau de cet enfant. Est-ce vraiment possible ?

Que dit précisément cette étude sur la donnée de l’amour destiné aux enfants ?

Dans cette étude, on a comparé les deux scanners de deux enfants dont la mère donnait assez d’amour à son enfant et en priver l’autre. Le scanner, ci-dessous, compare les deux cerveaux des deux enfants de 3 ans…

Si vous vous concentrez sur ces deux photos, vous verrez comment le manque d’affection et d’amour cause des dommages au niveau du cerveau du petit enfant négligé, une frustration démontrée par le grand nombre de trous sombres sur le scanner et le volume rétréci du cerveau en comparaison avec l’autre enfant, par contre, l’enfant dont la mère affectionne et comble d’amour a un cerveau dans lequel aucun coin n’est vraiment sombre.

Un cerveau volumineux est preuve d’intelligence et de confiance en soi avec et un développement exceptionnel des aptitudes relationnelles et communicationnelles, or, l’autre enfant, au cerveau sombre et rétréci, aura du mal à se contrôler, par conséquent, il devient très violent socialement et dépourvu de bon jugement vis-à-vis de son entourage et dans ses relations avec les autres. Il peut même aller jusqu’à développer une grande dépendance à la drogue.cerveau-enfant

Selon le Professeur Allan Schore de l’université de Californie, il y aurait forcément un blocage dans le développement des gènes de l’intelligence sociale, émotionnelle et relationnelle chez un enfant qu’on a négligé durant les deux premières années de sa vie.

Souvent, les parents qui, parce que leurs parents les ont négligés quand ils étaient petits, ne disposent pas de cerveaux pleinement développés pour que, à leur tour, ils puissent donner de l’amour et de l’affection à leurs enfants. En fin de compte, ils finissent par les négliger et le cercle vicieux n’en finit jamais…

Cet article est une opportunité de laquelle on peut tirer une bonne leçon, que ce soit pour les parents qui négligent leurs enfants ou pour les futurs parents qui peuvent tomber dans ce piège.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
LIRE AUSSI:  3 alternatives naturelles à l'Adderall pour le traitement du TDAH
VOUS AIMEREZ AUSSI