Des scientifiques apportent la preuve que la mélatonine a des effets anti-obésité !

Accueil » News » Des scientifiques apportent la preuve que la mélatonine a des effets anti-obésité !

La mélatonine, souvent dénommée hormone du sommeil, a reçu beaucoup d’attention en tant qu’aide naturelle au sommeil, mais les chercheurs de plusieurs universités révèlent maintenant qu’elle peut aussi aider à limiter le gain de poids.

Dans une étude menée sur des rats, ils ont prouvé que l’administration à long terme de mélatonine pourrait augmenter la capacité du corps à consommer des calories et brûler les kilos superflus.

Les détails sur l’étude :

Les chercheurs de l’Université de Grenade, de l’Hôpital universitaire La Paz et de l’Université du Texas ont mené leur étude sur un groupe de rats diabétiques auxquels ils ont administré de la mélatonine. C’est ainsi qu’ils sont parvenus à la  découverte de deux mécanismes qui ont rendu la mélatonine efficace pour aider à la perte de poids chez les rats.

Premièrement, la mélatonine a augmenté la masse de tissu adipeux brun (BAT) des rats. C’est une sorte de « bon gras » qui brûle de l’énergie au lieu de la stocker. L’augmentation de la MTD a «bruni» la graisse viscérale blanche nocive dans l’abdomen et l’a convertie en graisse beige qui, comme le tissu brun, brûle et ne stocke pas d’énergie.

Deuxièmement, la mélatonine a stimulé les niveaux d’UCP1, la protéine qui déclenche le processus de combustion des calories. Cela a augmenté la taille et la fonction de la mitochondrie, la centrale même des cellules, augmentant ainsi la capacité du corps pour la thermogenèse ou le processus de conversion des calories en chaleur et en énergie utilisable.

Ahmad Agil Abdalla, professeur au Département de pharmacologie de l’Université de Grenade et principal auteur de l’étude, s’est dit surpris des résultats. Il a expliqué que les rats ont perdu du poids, en tenant compte ou non du régime et l’effort physique.

Cependant, il a admis que les résultats pourraient ne pas être les mêmes chez les humains. Il a recommandé d’utiliser un traitement à la mélatonine pour compléter un régime alimentaire restreint et un exercice régulier.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI