Les scientifiques font pousser un cœur humain entier à partir de cellules souches !

Accueil » News » Les scientifiques font pousser un cœur humain entier à partir de cellules souches !

Sur les dizaines de milliers de patients qui attendent des transplantations cardiaques à travers le monde, seuls quelques uns auront la chance d’avoir de nouveaux cœurs au cours de l’année. Et sur ces personnes qui auront la chance d’avoir une greffe, le plus grand risque est que leur corps rejette le nouveau cœur et déclenche une réaction immunitaire massive contre les cellules étrangères.

Alors, pour lutter contre les problèmes de pénurie d’organes et réduire les risques de rejet d’organes venant de corps étrangers, les chercheurs ont travaillé sur la création d’organes synthétiques à partir des propres cellules des patients. Récemment, une grande avancée vient être réalisée en ce sens.

Une révolution pour la médecine moderne :

Selon une étude publiée récemment dans la revue « Circulation Research », une équipe de scientifiques du Massachusetts General Hospital et de la Harvard Medical School a fait un pas de plus en utilisant des cellules cutanées adultes pour régénérer le tissu cardiaque humain fonctionnel.

Au cours de leurs travaux antérieures, les scientifiques ont créé une technique avec laquelle ils utilisent une solution détergente pour dépouiller un organe donneur de cellules qui pourrait déclencher une réponse immunitaire chez le receveur.

Ils l’ont fait dans le cœur des souris, mais pour cette étude, les chercheurs l’ont utilisée sur les cœurs humains. Ils ont dépouillé de nombreuses cellules sur 73 cœurs de donneurs qui ont été jugés impropres à la transplantation.

Ensuite, les chercheurs ont pris des cellules cutanées adultes et utilisé une nouvelle technique avec l’ARN messager pour les transformer en cellules souches pluripotentes, les cellules qui peuvent se régénérer dans n’importe quel type de cellule du corps humain, puis les induire en deux types de cellules cardiaques.

Après s’être assuré que la matrice restante fournirait une base solide pour de nouvelles cellules, les chercheurs y ont placé les cellules induites. Pendant deux semaines, ils ont infusé les cœurs avec une solution nutritive et leur ont permis de croître sous des forces similaires à celles d’un cœur à l’intérieur du corps humain.

Après ces deux semaines, les cœurs contenaient un tissu bien structuré qui ressemblait aux cœurs immatures; quand les chercheurs ont donné un choc électrique aux cœurs, ils ont commencé à battre.

L’objectif principal de cette étude est que les scientifiques puissent faire pousser des cœurs à partir des propres tissus des patients, mais ils n’en sont pas encore  à ce niveau. C’est parce que les organes ont une architecture particulière. Il est plus facile de les cultiver en laboratoire s’ils ont un échafaudage sur lequel les cellules peuvent se développer, un peu comme quand on construit une maison avec le cadre déjà implanté.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI