Des scientifiques réussissent à corriger des gènes défectueux pour prévenir cette maladie !

Accueil » News » Des scientifiques réussissent à corriger des gènes défectueux pour prévenir cette maladie !

Les scientifiques ont, pour la première fois, libéré avec succès des embryons d’un gène défectueux qui provoque une maladie cardiaque génétique. Cela ouvre potentiellement la porte à la prévention de 10.000 désordres transmis depuis des siècles. L’équipe américaine et sud-coréenne a permis aux embryons de se développer pendant cinq jours avant d’arrêter l’expérience.

genes-embryons

La science passe par un âge d’or grâce à une nouvelle technologie appelée Crispr. Ses applications en médecine sont vastes et comprennent l’idée d’éliminer les fautes génétiques qui causent des maladies de la fibrose kystique, au cancer du sein. 

La cardiomyopathie hypertrophique

Les équipes américaines de l’Université de Santé et de Sciences de l’Oregon et l’Institut Salk ainsi que l’Institut pour la Science de Base en Corée du Sud se sont concentrés sur la cardiomyopathie hypertrophique.

Ce trouble fréquent, affecte une personne sur 500 et peut conduire à un arrêt cardiaque. Il est causé par une erreur dans un seul gène (une instruction dans l’ADN), et quiconque le porte a un risque accru de le transmettre à leurs enfants.

Dans l’étude, publiée dans la revue Nature, la réparation génétique s’est produite pendant la conception.

Les spermatozoïdes d’un homme souffrant d’une cardiomyopathie hypertrophique ont été injectés dans des ovules saines avec la technologie Crispr pour corriger le défaut.

Cela ne fonctionnait pas tout le temps, mais 72% des embryons étaient exempts de mutations pathogènes.

Un avantage éternel

Voir la page suivante (cliquez sur le bouton jaune en bas)

Likez et Partagez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI