Les gens qui se plaignent tout le temps endommagent votre cerveau, selon une étude… Tout s’explique !

Accueil » Santé » Les gens qui se plaignent tout le temps endommagent votre cerveau, selon une étude… Tout s’explique !

Aujourd’hui, il existe énormément de procédés scientifiques qui permettent de mesurer l’activité cérébrale et voir ce qui est susceptible d’affecter le cerveau.

A titre d’exemple, nous en comptons deux méthodes, l’EEG et l’IRM, qui procèdent à des examens du cerveau et l’identification de tout ce qui nuit à son fonctionnement.

Votre cerveau est très sensible…

En partant de ce principe, les recherches très avancées dans les neurosciences sont arrivées à pénétrer dans l’intimité cérébrale pour se rendre compte, suite à une étude sérieuse, que le cerveau court le risque d’être endommagé s’il est toujours confronté à des personnes qui ne cessent de se plaindre.

Dans son livre « Trois étapes simples : une carte de la réussite dans les affaires et la vie», Trevor Blake nous livre tous les secrets de la réussite dans la vie et dans quelle mesure nous pourrions restructurer notre cerveau pour gagner en termes de créativité et de sérénité.

LIRE AUSSI:  Cet aliment augmente le risque de TUMEURS dans les reins, la thyroïde et le pancréas

Trevor Blake donne, dans son livre, plusieurs exemples de plusieurs situations où le cerveau est profondément affecté. Parmi ces moments, il évoque le fait d’être bloqué dans un ascenseur en compagnie d’une personne qui ne dégage que des pensées négatives. Le cerveau en serait affecté au point de reproduire des comportements plus négatifs.

Lorsqu’on habite avec une personne qui ne cesse de se plaindre jusqu’à contaminer l’air de pensées et de paroles négatives, on abandonne notre cerveau au feu de la négativité qui peut lui être dommageable quant à sa santé et à l’intégrité de ses fonctions vitales.

S’il y a une chose à apprendre de cette étude, elle réside dans le fait de savoir bien s’entourer et de choisir des personnes qui voient la vie en rose et en fleurs au lieu de plonger dans l’enfer des antipathiques et des cavaliers de la pensée négative.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI