Les Secrets de la Ménopause : Ce que l’on ne vous dit JAMAIS au sujet de vos hormones !

Accueil » Santé » Les Secrets de la Ménopause : Ce que l’on ne vous dit JAMAIS au sujet de vos hormones !

Généralement, l’absence de menstruations pendant au moins un an est un indicateur suffisant de la ménopause. Cependant, d’autres signes et d’autres facteurs hormonaux entrent en jeu pour vous indiquer ce qui se cache derrière cette période brusque et troublée dans la vie d’une femme …

On parle de ménopause lorsqu’une femme passe d’un état de reproduction à une seconde phase de non-reproduction dans sa vie. Cela indique qu’elle est entrée en ménopause, c’est-à-dire à la perte de la capacité reproductrice qui lui a permis d’enfanter pendant sa vie.

Quand est-ce qu’on parle de ménopause ?

Ce passage ne se fait pas du jour au lendemain. Il est plutôt progressif et représente une expérience unique et propre à chaque femme. En fait, le premier signe de la ménopause peut commencer 10 ans avant qu’une femme vive officiellement sa transition vers cette nouvelle phase de sa vie.

Beaucoup de femmes pensent que la ménopause peut rendre leur vie plus facile, puisqu’elles ne font plus face à des cycles menstruels ou qu’elles n’achètent plus de produits d’hygiène.

A la ménopause, les ovulations se font moins bien, provoquant un déficit de la production de progestérone, alors que la sécrétion d’œstrogènes est encore satisfaisante. Cet excès relatif d’œstrogènes par rapport à la progestérone peut entraîner des gonflements des seins ou de l’abdomen, une prise de poids, …

Voici les 5 problèmes troublants que peut rencontrer une femme après sa période de ménopause et les secrets pour y remédier :

1. Prise de poids :

La prise de poids est fréquente après une ménopause. Mais il est important de noter que le gain de poids lié à la ménopause ne se produit pas en un cli d’oeil. Ce type de prise de poids se manifeste progressivement.

Selon le National Heart, Lung, and Blood Institute, les femmes gagnent en moyenne cinq kilos lors de la ménopause. Certaines femmes peuvent même prendre jusqu’à 15 à 25 kilos selon divers facteurs hormonaux.

La prise de poids pendant la ménopause n’est pas un bon signe, car elle annonce de graves répercussions à l’encontre de la santé d’une femme : Elle augmente le taux de risque du cancer de sein, de la dépression, des maladies cardiaques et du diabète de type 2.

Comment y remédier ?

Le maintien d’un mode de vie sain comprenant de l’exercice régulier et une alimentation équilibrée peut vous aider à prévenir ce problème.

2. Des problèmes de sommeil :

Durant la ménopause, il y a une baisse significative du taux de progestérone et d’œstrogènes qui provoque les bouffées de chaleur et perturbe votre nuit de sommeil.

Il existe trois façons principales dont la ménopause affecte votre sommeil :
  1. Le premier est le concept d’un trouble de l’humeur de la ménopause et le développement de l’insomnie liés à la ménopause.
  2. La seconde est une augmentation de la prévalence des troubles de respiration pendant le sommeil.
  3. La troisième est une augmentation dans le développement de la fibromyalgie.

Comment y remédier ?

Un bon bain chaud de 20 à 30 minutes avant de vous mettre au lit peut vous aider à traiter les problèmes de sommeil liés aux hormones. Il est également important de suivre un rythme régulière de la « veille-sommeil » d’une manière cohérente et ordonnée.

3. Des sauts d’humeurs très fréquents :

Les fluctuations hormonales qui accompagnent la ménopause peuvent entraîner des changements dans la chimie du cerveau qui, à son tour, peut provoquer une dépression.

Comment y remédier ?

Avec de la respiration profonde, la méditation, une alimentation saine, un bon sommeil et le soutien de la famille, une femme peut régler ce problème dans une large mesure.

4. Perte de la masse osseuse :

 

Suite à une ménopause, la masse osseuse chez une femme connaît une raréfaction accompagnée de douleurs et de malaise, la raison pour laquelle l’ostéoporose osseuse est fréquente chez les femmes de plus de 50 ans.

En fait, après l’âge de 35 ans, il y a une perte progressive de la masse osseuse dans le corps qui peut contribuer à l’ostéoporose. C’est d’ailleurs pour cela que vos os deviennent fragiles et susceptibles de se briser facilement.

L’hormone de l’œstrogène aide à garder les os solides. A cause de la ménopause, les ovaires cessent de produire cette hormone, même pendant la péri-ménopause, qui se produit 2 à 8 ans avant la ménopause. Cela affecte, donc, la santé osseuse des femmes et contribue à la perte osseuse plus rapidement.

5. Bouffées de chaleur :

 

Les bouffées de chaleur sont l’un des symptômes les plus courants de la ménopause. Bien que ce soient que des petites bouffées passagères, elles peuvent durer, néanmoins, plusieurs années avant et après la ménopause.

Les bouffées de chaleur peuvent commencer pendant la péri-ménopause, la période autour de l’apparition de la ménopause. Chez certaines femmes, ces signes ne peuvent commencer qu’après que la dernière période menstruelle a eu lieu. Les épisodes de bouffées de chaleur sont des événements longues et nuancées.

La hausse soudaine et baisse de la température du corps auront des conséquences troublantes sur la vie quotidienne d’une femme. Elles peuvent conduire à des palpitations cardiaques et à des sentiments d’anxiété, de tension ou à un sentiment d’effroi. Comme les bouffées de chaleur peuvent se produire pendant le sommeil, elles peuvent le perturber, ce qui provoque de la fatigue et des changements d’humeur.

Comment gérer ses bouffées de chaleur ?

Pour gérer les bouffées de chaleur, évitez les déclencheurs possibles comme les boissons chaudes, les aliments épicés, l’exposition à l’air chaud, les situations de stress, l’alcool, la caféine et certains médicaments.

VOUS AIMEREZ AUSSI