Selon une étude, Ces suppléments de vitamine D réduisent de 50% les crises cardiaques !

Accueil » News » Selon une étude, Ces suppléments de vitamine D réduisent de 50% les crises cardiaques !

Comme rapporté par le Daily Mail, une nouvelle étude a découvert une meilleure option pour traiter réduire le risque d’asthme. En plus de renforcer les os et les muscles, les suppléments de vitamine D peuvent également réduire le risque de problèmes respiratoires tels que l’asthme sévère de 50 pour cent.

Selon une étude, les suppléments de vitamine D réduisent de 50% les crises cardiaques !

Les avantages de la vitamine D dans le traitement de l’asthme :

Les chercheurs ont examiné les données individuelles de 955 sujets de l’étude dans sept précédents essais contrôlés randomisés. Ils ont constaté que le taux d’attaques d’asthme qui nécessitaient des traitements ou des injections de stéroïdes était réduit de 30%, passant de 0,43 attaque par personne par an à 0,30.

De plus, ils ont constaté que le risque de subir au moins une crise d’asthme nécessitant une hospitalisation était réduit de 50%.

« La vitamine D est sécuritaire à prendre et relativement peu coûteuse, donc la supplémentation représente une stratégie potentiellement rentable pour réduire ce problème », explique Adrian Martineau, auteur principal de l’étude et professeur à la Queen Mary University de Londres.

LIRE AUSSI:  L’homme chez qui plus de 80 enfants en phase terminale ont trouvé la mort !

« Ces résultats ajoutent à la masse croissante de preuves que la vitamine D peut soutenir la fonction immunitaire ainsi que la santé des os », a déclaré Martineau.

David Jolliffe, co-auteur de l’étude, a expliqué que leurs résultats sont largement basés sur les données d’adultes souffrant d’asthme léger. Cependant, les données sur les enfants asthmatiques sévères étaient relativement sous-représentées, de sorte que les résultats ne sont pas applicables à ce groupe de patients.

«D’autres essais cliniques sont en cours à l’échelle internationale et nous espérons inclure des données provenant d’eux dans une analyse future afin de déterminer si la promesse des résultats d’aujourd’hui est confirmée dans un groupe encore plus large et plus diversifié de patients», a déclaré Jolliffe.

Asthme et grossesse :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez et Partagez cet article sur Facebook

Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI