Selon une étude britannique, la colère réprimée peut être liée au cancer … Prenez-en garde !

Accueil » Psycho & Couple » Selon une étude britannique, la colère réprimée peut être liée au cancer … Prenez-en garde !

Le cancer est la cause d’environ 7,6 millions de décès chaque année dans le monde. Il existe de nombreux types de cancers, ainsi qu’une variété de facteurs génétiques et identifiés comme des causes potentielles. Cependant, un facteur majeur engendrant cette maladie est presque toujours négligée, malgré sa virulence : Les émotions réprimées et la colère non exprimée !

Un certain nombre d’études compilées sur Alternative Cancer Care notent le lien entre la colère réprimée et le cancer. Dont une de l’hôpital King’s College de Londres qui a constaté «une association significative entre le diagnostic de cancer du sein et un comportement, persistant tout au long de la vie adulte, de libération anormale des émotions.

Ce que nous dit la science :

D’autres recherches menées par l’Université de Rochester et l’École de santé publique de Harvard ont révélé que les personnes qui suppriment la colère ont un risque 70% plus élevé de mourir d’un cancer. Et une étude de l’Université du Michigan a révélé que la suppression de la colère prédisait une mortalité plus précoce chez les hommes et les femmes.

D’autres recherches ont trouvé des résultats similaires : «Des scores de colère extrêmement faibles ont été notés dans de nombreuses études sur des patients atteints de cancer», note une recherche publiée en 2000 dans la revue Cancer Nursing. Ces scores bas suggèrent la suppression, la répression ou la retenue de la colère.

« Il ya des preuves pour montrer que la colère supprimée peut être un précurseur du développement du cancer, et aussi un facteur dans sa progression après le diagnostic », note l’étude. Certaines recherches suggèrent même que les patients atteints de cancer subissent des traitements conçus pour mobiliser leur colère afin de mieux combattre la maladie.

Découvrez plus d’information sur le lien entre la colère réprimée et le cancer dans la suite de cet article …

Voici ce que vous devez savoir sur les émotions réprimées et son lien avec l’apparition du cancer :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez et Partagez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI