Vous vous sentez éperdu ou esseulé ? Voici 5 importantes choses que vous devez avoir en tête !

Accueil » Psycho & Couple » Psychologie » Vous vous sentez éperdu ou esseulé ? Voici 5 importantes choses que vous devez avoir en tête !

La société idolâtre la positivité et diabolise toute autre chose, au point que lorsque nous n’éprouvons pas ce sentiment de positivité en nous, nous avons comme l’impression de commettre un crime.  

Cela se transforme en une boucle. Vous vous sentez déprimé un jour, et le lendemain vous vous sentez de nouveau déprimé. Encore et encore la fosse s’approfondit, jour après jour, jusqu’à ce que vous n’ayez plus l’énergie de sortir ou même de faire quoi que ce soit. Alors, si vous aussi vous vivez une telle expérience et vous avez l’impression d’être seul au monde, voici ce que vous devez toujours garder en tête.

1. Le problème ne vient pas de vous :

Vous voyez le monde autour de vous comme cette boule d’énergie géante, et tout le monde dans votre vie a sa propre boule d’énergie géante à côté.

Vous vous sentez éperdu ou esseulé ? Voici 5 importantes choses que vous devez avoir en tête !

Pourquoi? Comment? Qu’est-ce qui vous rend différent et pourquoi ne ressentez-vous pas la même chose?

Mais vous ne pouvez tout simplement pas vous blâmer. Ce n’est pas vous, et ce n’est pas eux non plus.

La vie est juste fait de divergences, et c’est tout ce qu’il y a à savoir. Vous n’êtes pas le problème, et vous ne devriez pas vous convaincre que vous l’êtes.

2. Profiter de solitude :

Nous oublions souvent de valoriser l’acte d’être seul, simplement parce que nous prenons tellement d’énergie à en être triste. Mais une fois que vous aurez dépassé cette tristesse, vous réaliserez qu’être seul n’est pas si mauvais.

LIRE AUSSI:  La dépression : ce n’est pas un choix !

3. Les fins et les débuts se rejoignent :

La vie n’est pas une rivière constante, elle est pleine de boîtes et d’événements, de portes et de murs qui s’ouvrent et se referment.

Nous sommes plus tristes quand une partie de notre vie prend fin, soit une relation, un travail, un parcours scolaire…, mais nous devons nous rappeler que tout de suite après une fin, il y aura toujours un nouveau départ.

4. Etre soi-même et appréciez sa vie :

Parfois, la plus grande chose qui nous retient est la peur que nous ne fassions rien avec nos vies. Que nous avons atteint notre apogée, et tout à partir d’ici sera stagnant ou éventé.

Et oui, cela peut être vrai. Mais vous savez quoi? Être soi-même n’est pas quelque chose à déplorer et être là où vous êtes n’est pas quelque chose à regretter.

5. C’est normal de se sentir de la sorte :

Le plus grand mensonge que nous nous disons lorsque nous nous sentons seuls et tristes est que personne d’autre n’a ressenti ce que nous ressentons maintenant.

Nous nous isolons parce que nous avons honte de l’énormité de notre dégoût de soi et de notre culpabilité, mais la vérité est que chaque personne s’est déjà sentie ou se sentira de la sorte.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI