‘Si vous tenez à vos poumons, ne fumez pas’ : l’appel d’une femme souffrant du Covid-19 depuis l’unité de soins intensifs

Accueil » News » ‘Si vous tenez à vos poumons, ne fumez pas’ : l’appel d’une femme souffrant du Covid-19 depuis l’unité de soins intensifs

Le coronavirus n’épargne pas les plus jeunes, comme on le pensait à tort au début – c’est un virus qui ne fait de cadeau à personne et qui ne peut en aucun cas être sous-estimé. Tara Jane Langston est une femme de 39 ans, mère de deux filles, qui jouissait d’une santé parfaite ; cette femme est également une adepte de fitness, et essaie de garder la forme grâce à des exercices physiques constants. Tout cela ne l’a cependant pas immunisée contre l’épidémie de coronavirus. Elle s’est elle-même filmée depuis son lit d’hôpital pour témoigner des effets de cette terrible maladie respiratoire. Tara lance un appel particulier à tous les fumeurs : si vous vous souciez de vos poumons, ne le faites pas.

Dans la vidéo, la jeune mère explique qu’elle n’est pas fumeuse – elle l’a été ! – Mais en tout cas, elle met en garde ceux qui en ont encore le vice : ‘Posez cette cigarette, car vous avez besoin de vos foutus poumons !’
Son appel vient tout droit d’une unité de soins intensifs de Londres, où elle est manifestement confrontée à une épreuve sans précédent. Cette femme est la mère de deux petites filles qui ne l’ont pas vue depuis plusieurs jours. Au départ, elle avait eu une première crise respiratoire et s’est rendue à l’hôpital où, après avoir reçu un diagnostic d’infection pulmonaire, ils l’ont renvoyée chez elle. La situation s’est aggravée dans les jours qui ont suivi, jusqu’à ce que son hospitalisation devienne nécessaire.

Dans la vidéo, elle s’adresse à tous ceux qui se croient invincibles et peuvent courir n’importe quel risque : il n’en est rien. Tara prévient que la situation peut devenir vraiment dramatique et que celle qu’elle vit l’est vraiment.

Heureusement, la femme a montré qu’elle avait des poumons assez solides et qu’elle se rétablissait petit à petit. Espérons qu’elle pourra très vite retourner dans sa famille et embrasser ses filles !

VOUS AIMEREZ AUSSI