Les 13 signes cachés d’un problème au foie qui peuvent vous sauver la vie ! (et comment y remédier)

Accueil » Santé » Les 13 signes cachés d’un problème au foie qui peuvent vous sauver la vie ! (et comment y remédier)

Le foie est l’un des plus grands organes de notre corps. Il joue un rôle essentiel dans plusieurs métabolismes, dont celui de l’élimination des déchets toxiques.

Une accumulation de toxines peut conduire à un environnement toxique très propice à la mutation des cellules et au développement du cancer. Le foie participe également au processus de digestion en stockant les nutriments, les vitamines et les minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Aviez-vous déjà entendu parlé de la cirrhose de foie ?

Il y a différentes causes de la cirrhose, mais les plus communs restent d’alcool et l’hépatite C. La consommation excessive d’alcool peut endommager les cellules de foie. Les gens qui consomment des quantités excessives d’alcool ont un plus grand risque de développer la cirrhose.

Cette maladie se manifeste habituellement dès la dixième année de votre dépendance à l’alcool. Chez les femmes, boire de l’alcool est plus dangereux que pour les hommes, car les dommages des cellules du foie sont plus conséquentes à cause de la différence de taille et de la construction physionomique.

Les dépendants durs de l’alcool développent la cirrhose en trois étapes : 

  1. La « stéatose hépatique » est la première phase qu’un buveur assidu d’alcool va développer. Elle peut disparaître en buvant moins que d’habitude.
  2. L’hépatite alcoolique est la seconde étape de cette affection hépatique liée à l’alcool. Elle est développée chez environ 20 à 30% des buveurs dépendants d’alcool. C’est une étape où le foie devient enflammé. La forme la plus extrême de cette étape se manifeste par une insuffisante hépatique, pouvant mener à la mort dans certains cas.
  3. La cirrhose est la troisième étape et environ 10% de buveurs dépendants d’alcool la développent. L’hépatite est une inflammation du foie dont la négligence est le chemin inévitable qui conduit au développement de la cirrhose.

Voici les 13 symptômes de la cirrhose que vous ne devez jamais ignorer (et comment y remédier) :

Quand le foie est endommagé, il manifeste quelques signes témoignant du développement des premières étapes de la cirrhose.

On peut identifier une cirrhose du foie à partir des signes suivants :

  • Perte d’appétit
  • Épuisement
  • Nausée et vomissement
  • Perte de poids
  • Jaunissement de la peau et du blanc des yeux
  • Saignements fréquents
  • Perte des cheveux
  • Fièvre
  • Jambes, chevilles, pieds et abdomen gonflés
  • Perte de mémoire
  • Troubles de personnalité
  • Confusion
  • Insomnie

Les stades avancés de la cirrhose s’accompagnent d’un vomissement du sang.

Quelques solutions naturelles, faites à  la maison, pour apaiser une cirrhose : 

1. Remède aux graines de papaye et au jus de citron :

Ingrédients nécessaires :

  • 1 cuillerée à soupe de graines écrasées de papaye
  • 2 cuillerées à soupe de jus de citron

Obtenez un jus concentré à partir des graines écrasées de papaye en mélangeant le jus de citron et le jus écrasé des graines de papaye. Consommez cette boisson deux fois par jour pendant un mois.

2. Remède au citron et au sel :

Ingrédients nécessaires :

  • 1 verre de l’eau
  • Un demi citron
  • 1 cuillère à café de sel

Mettez le jus du demi citron et du sel dans un verre d’eau et mélangez convenablement. Buvez de ce jus de citron salé trois fois quotidiennement.

3. Remède à la carotte et les épinards :

Ingrédients nécessaires :

  • Une carotte
  • Quelques feuilles d’épinards

Après que vous aurez lavé les épinards, coupez-les avec finesse. Imbibez les épinards d’eau pendant quelques petites minutes. Retirez ces épinards de l’eau et répétez la procédure une fois de plus.

Mettez les épinards et la carotte dans un robot mixeur et obtenez leur jus. Buvez-en chaque jour et dès le matin de préférence.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI