Soulagez les douleurs au cou grâce à ce remède naturel. Vous serez tranquille pour les 5 prochaines années !

Accueil » Santé » Soulagez les douleurs au cou grâce à ce remède naturel. Vous serez tranquille pour les 5 prochaines années !

Quand on veille sur notre santé, il faut le faire globalement et localement, car chaque partie de notre corps, chaque muscle, chaque tissu, chaque membre et chaque organe compte ! Que se passe-t-il donc, quand vous négligez la santé de vos os ? Découvrez, dans cet article, une maladie particulièrement agressive envers la santé des os…

Elle apparaît chez les petits enfants entre l’âge de 5 et 12 ans, elle attaque particulièrement les petits garçons en bloquant la croissance de sa structure osseuse  et du cartilage dans plusieurs parties du corps comme les pieds ou le coup : On parle d’une maladie qui porte le nom de « ostéochondrose ».

Quelles sont les types de l’ostéochondrose ?

On reconnaît l’ostéochondrose par des douleurs atroces au niveau du dos ou des jambes, au fait de commencer à boite ou si vous remarquez un blocage de l’articulation au relâchement d’un morceau du cartilage.

Voici les formes les plus fréquences de l’ostéochondrose :

  • Un niveau du calcanéum (os du talon) : c’est la maladie de Sever.
  • Au niveau de la hanche : la maladie de Legg-Perthes-Calvé.
  • Au niveau des grosses articulations (hanche, genou) : c’est l’ostéochondrite laminaire de Martin du Pan et Rutishauser.
  • Dans les vertèbres : c’est l’épiphysite vertébrale ou dystrophie de croissance vertébrale.
  • L’ostéochondrite disséquante qui touche le coude, le genou ou la hanche.

Généralement, la médecine moderne prescrit des antalgiques contre l’ostéochondrose pour apaiser les douleurs qui en découlent et beaucoup de repos pour rétablir la force du cartilage. Mais pour la médecine naturelle et alternative, elle offre une superbe formule qui à la fois soulage les douleurs et permet d’alimenter la structure des os et du cartilage.

Voici un remède naturel UNIQUE pour soulager et soigner une ostéochondrose :

Voir la page suivante

Likez et Partagez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI