Le « stealthing », la nouvelle tendance sexuelle choc qui submerge les réseaux sociaux !

Accueil » Psycho & Couple » Sexualité » Le « stealthing », la nouvelle tendance sexuelle choc qui submerge les réseaux sociaux !

Le stealthing est une pratique sexuelle qui a fait couler beaucoup d’encre pendant ces dernières 72 heures !! Cette tendance sexuelle très inquiétante consiste à « retirer son préservatif rapidement et discrètement pendant l’acte sans prévenir le / ou la partenaire ».

Selon le rapport publié dans Columbia Journal of Gender and Law, se propage davantage… Alexandra Brodsky, avocate américaine et auteur principal du rapport, a déclaré que la loi ignore affreusement le « Stealthing », et insiste que cette pratique sexuelle devrait être considérée comme une forme d’agression sexuelle pouvant violer plusieurs lois civiles et pénales.

« je ne suis pas sûr que ce soit un viol, mais… » 

Dans le même rapport, Brodsky profite de l’occasion pour présenter Rebecca, une étudiante en doctorat qui travaille pour une hotline locale de lutte contre le viol.

condom_1493131778274_9298937_ver1-0

Rebecca a déclaré avoir entendu parler de cette pratique et que de nombreux appelants commençaient leurs demandes par : « je ne suis pas sûr que ce soit un viol, mais … ».

Kathleen Kempke, de Crisis Center of Tampa Bay, dit qu’elle est consciente de cette tendance. Elle affirme : « J’ai eu d’autres cas très similaires au stealthing ». Le rapport a également mis en évidence les forums en ligne où les hommes se vantent de retirer le préservatif pendant les rapports sexuels, et se permettent de donner des conseils pour réussir le coup !

LIRE AUSSI:
Vidéo : Bien loin des leçons conventionnelles, une enseignante montre à ses élèves comment réaliser une ...

Comment peut-on changer cette réalité ?

En ce qui concerne l’utilisation des lois existantes pour poursuivre les « stealthers » en Floride, « jusqu’à présent, cette loi n’existe pas », a déclaré Hunter Chamberlain, procureur de la Défense de Tampa. Il ajoute : « Pour changer cela d’un comportement juridique à un comportement illégal, la législature ou les tribunaux devront définir davantage ce que signifie le consentement ».

L’étude conclut que les lois existantes ne couvrent pas spécifiquement cette tendance sexuelle, malgré le risque accru de la propagation de maladies sexuellement transmissibles et de grossesses involontaires. Brodsky affirment que de nouvelles protections devraient être mises en place pour les victimes du stelathing.

« En fin de compte, un nouveau délit pour « le stealthing » est nécessaire pour fournir aux victimes une cause d’action plus viable, et d’autre part pour inciter les gens à réfléchir aux dommages causés par cette pratique », a-t-elle déclaré dans le rapport.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI