Histoire Surprenante: Une substance aqueuse coulant de son OREILLE se trouve être un liquide en provenance de son CERVEAU!

Accueil » News » Histoire Surprenante: Une substance aqueuse coulant de son OREILLE se trouve être un liquide en provenance de son CERVEAU!

Mark Hoffman, un quinquagénaire vivant à Akron dans l’Indiana, fût confronté à l’un des troubles les plus bizarres qui soient. Il se réveillait le matin pour trouver que son oreiller était trempé de liquide en provenance de son oreille. Alors, il mettait une boule de coton dans son oreille pour absorber le liquide. Mais quelques minutes après, le liquide venait de nouveau remplir l’oreille….

S’étant produit pour la première fois en 2006, le phénomène se produisait rarement. Mais au fil des années, ça s’intensifiait de plus en plus, poussant alors Hoffman à consulter de nombreux médecins pour trouver un remède. Âgé aujourd’hui de 53 ans, il lui a fallu donc tout une décennie pour trouver un médecin capable de diagnostiquer correctement son problème.

L’histoire de Mark Hoffman :

Comme il en témoigne aujourd’hui, Hoffman déclare : «Peu importe ce que je faisais, le liquide ne cessait de couler hors de mon oreille. Il ruisselait toutes les 10 secondes, j’enfilais près de 5000 boules de coton dans mon oreille pendant 30 à 45 minutes, mais  le fluide continuait toujours de couler ».

Une substance aqueuse coulant de son oreille se trouve être un liquide en provenance de son cerveau

Ce fut un véritable trouble pour lui, puisqu’il ne parvenait pas à comprendre ce qui lui arrivait.  « Ce fut un mystère pour moi pendant 10 ans… Personne n’avait une idée de quoi cela relevait », explique-t-il. Ce n’est finalement que l’année dernière, que le Dr Rick Nelson, un neurotologist à UI santé et professeur adjoint de otorhinolaryngologie à l’Ecole de Médecine de l’Université d’Indiana, est parvenu à diagnostiquer la condition.

Selon l’explication du docteur, la substance aqueuse était en fait des fuites de liquide en provenance du cerveau de Hoffman, cela après qu’un trou se soit en quelque sorte développé à l’intérieur de son crâne. Ce serait d’ailleurs une condition devenue très fréquente ces dernières années, à en croire les témoignages de Nelson.

Voilà ce qui est à l’origine de l’écoulement de liquide en provenance du cerveau de Hoffman :

Selon les explications du Dr Nelson, le cerveau et la moelle épinière sont entourés de liquide céphalo-rachidien, qui ressemble à  de l’eau. Il est essentiel pour le fonctionnement du cerveau, car il fournit des nutriments et agit comme un amortisseur.

LIRE AUSSI:
Si vous avez une minute, arrêtez tout et lisez cette histoire...Elle changera peut-être votre vie !

Le corps continue à produire ce liquide et à le recycler environ deux fois par jour dans un système qui est bien enfermé. Le fluide est contenu par la dure-mère, une membrane fibreuse, dure et rigide, qui entoure le cerveau, sac dur autour du cerveau, la moelle épinière, les racines des nerfs crâniens et spinaux et le filum terminal.

Pour qu’une fuite se produise, il doit y avoir un trou dans ce sac (dure-mère) et un trou dans l’os du crâne. Cela peut se produire après la chirurgie du cerveau ou lors d’un grand traumatisme, comme un accident. Mais plus de patients, comme Hoffman, développent des fuites de liquide céphalorachidien spontané ne résultant pas d’une intervention chirurgicale ou d’accidents, a déclaré Nelson.

Une condition devenue plus fréquente :

Au début des années 2000, Nelson effectuerait deux interventions chirurgicales par an pour réparer ces fuites spontanées. Maintenant, il effectue deux à cinq par mois. Les médecins ne savent exactement pourquoi ça se passe, mais en plus du poids excessif, l’apnée du sommeil peut aussi y jouer un rôle, dit Nelson. « Quand les gens arrêtent momentanément la respiration pendant la nuit, la pression dans la tête augmente, ce qui peut faire éroder les os du crâne ».

Le symptôme typique de l’état est le fluide qui ne cesse de couler à travers l’un ou les deux oreilles. « Les patients sont surpris de se rendre compte qu’il ya une fuite de liquide du cerveau dans leur oreille. De toute évidence, ils pensent qu’il est juste une infection standard de l’oreille alors qu’il s’agit en fait d’un lien entre le monde extérieur et leur cerveau », a ajouté Nelson.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI