Pourquoi toute cette frénésie pour les pots de Nutella ?

Accueil » News » Pourquoi toute cette frénésie pour les pots de Nutella ?

Le 25 janvier dernier, des images de bousculades spectaculaires ayant lieu dans des supermarchés de l’enseigne Intermarché, ont fait le tour des réseaux sociaux. Pour cause, une promotion exceptionnelle sur les pots de Nutella jusqu’à 70% de réduction.

Avec le pot de 950 grammes à 1,41 euro au lieu de 4,50 euro, les clients n’ont sans doute pas voulu passer à côté de cette occasion en or. Comme résultat, des bousculades, limite des échanges de coups de poing… une scène de frénésie assez étonnante.

Pourquoi une telle frénésie pour du pot de Nutella ?

Une salariée de la chaîne de supermarchés rapporte qu’ « à 8h15, il y avait déjà une file d’attente de 200 personnes devant le magasin ». « Les gens se sautaient dessus et semblaient affamés. J’ai même vu une femme avec des griffures sur son bras ! », raconte un client.

Pourquoi toute cette frénésie pour les pots de Nutella ?

Les vidéos des mouvements de foule n’ont pas tardé à se répandre sur les réseaux sociaux, suscitant des réactions indignées voire même dépitées de nombreux internautes, se désolant de ces comportements. Pourquoi tant d’engouement pour  ce petit pot de pâte à tartiner ?

LIRE AUSSI:  Selon une étude, le CAFÉ ferait partie d’un mode de vie sain! Lisez pourquoi...

Tout simplement parce que les consommateurs ont été mis en compétition.  En annonçant la promotion qui devait s’étaler sur 3 jours, du 25 au 27 janvier, l’information a d’abord commencé à faire le buzz sur les réseaux sociaux.

Ce qui semblait au départ être une blague, a commencé à gagner de plus en plus en Ampleur. Non seulement, la réduction de prix était une occasion en or qu’il ne fallait pas manquer, mais la peur d’un potentiel manque  a aussi poussé les clients à vouloir faire leur stock.

C’est ce qu’explique Lionel Sitz, professeur de marketing à l’EM Lyon : « Les annonces de ruptures de stock sont des techniques de communication qui fonctionnent bien, avec un effet performatif immédiat. » En somme, la peur de ne plus avoir accès au produit pousse le client à l’achat en grande quantité.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI