Le très beau message que Stephen Hawking adresse aux personnes dépressives !

Accueil » Psycho & Couple » Le très beau message que Stephen Hawking adresse aux personnes dépressives !

Voici le beau message que Stephen Hawking adresse à toutes les personnes qui souffrent de dépression :

Le mysticisme des étoiles :

«Souvenez-vous de toujours regarder en haut vers les étoiles, et pas en bas vers vos pieds. Il est important de ne pas abandonner. Le travail vous donne un but et un sens. La vie sans lui sera vide. Si vous êtes assez chanceux pour trouver l’amour, rappelez-vous qu’il est là et ne le jetez pas au loin. »

Récemment lors d’une conférence en Janvier à l’Institut Royal de Londres, Stephen Hawking a comparé les trous noirs à la dépression, en précisant qu’il est impossible d’échapper aux deux. « Le message de cette conférence est que les trous noirs ne sont pas aussi sombres qu’ils en ont l’air. Ce ne sont pas les prisons éternelles que l’on dépeint souvent. Certaines choses peuvent sortir d’un trou noir et potentiellement atteindre un autre univers. Donc, si vous sentez que vous êtes dans un trou noir, surtout ne paniquez pas : il existe une porte de sortie. », A-t-il dit.

L’handicape physique n’est pas un obstacle, mais l’handicape psychologique si !

« Si vous êtes handicapé, il est très probable que ce ne soit pas de votre faute, mais ne cherchez pas à blâmer le monde, ou ne vous attendez pas à ce que les autres aient pitié de vous. Vous devez avoir une attitude positive et voir le meilleur dans chaque situation. Si vous souffrez d’un handicap physique, vous ne pouvez pas vous permettre d’être aussi psychologiquement démuni.

À mon avis, il faut se concentrer sur les activités dans lesquelles son handicap physique ne sera pas présent. Je crains que les Jeux Olympiques pour les personnes handicapées ne me plaisent pas, mais c’est peut-être aussi parce que je n’ai jamais vraiment aimé l’athlétisme. D’autre part, la science est un excellent choix pour les personnes handicapées, car tout se passe principalement dans l’esprit. Bien évidemment, de nombreux travaux d’expérimentation sont probablement à exclure pour certaines personnes, mais le travail théorique est quasi idéal.

J’ai la chance de travailler en physique théorique, l’un des rares domaines dans lesquels le handicap n’est pas un handicap grave. En effet, cela m’a aidé dans la mesure où je n’étais pas exposé aux conférences et au travail administratif que l’on retrouve généralement dans les autres domaines. J’ai réussi, cependant, uniquement grâce à l’aide précieuse que j’ai reçu de ma femme, de mes enfants, de mes collègues et de mes étudiants. Je trouve que les gens en général sont toujours prêts à aider, mais vous devez les encourager à penser que leurs efforts de vous venir en aide en valent la peine, en faisant toujours de votre mieux. »

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI