Trois jours, c’est tout le temps qu’il faut pour apprendre aux enfants à utiliser les toilettes grâce à cette méthode au succès garanti !

Accueil » Maison » Trois jours, c’est tout le temps qu’il faut pour apprendre aux enfants à utiliser les toilettes grâce à cette méthode au succès garanti !

Tous les parents attendent avec impatience le moment où leurs enfants retireront les couches, et apprendrons finalement à utiliser les toilettes, mais ce n’est pas gagné d’avance !

Ce processus peut être pénible et se transformer en une «lutte» très longue et difficile. Ici, nous donnons une bonne technique qui a permis à beaucoup de parents, d’apprendre facilement à leurs enfants, à ne plus porter des couches et à utiliser les toilettes en trois jours seulement, sans techniques compliquées, avec juste de la détermination, de passion et beaucoup de patience.

Avant d’éduquer les enfants, il faut d’abord éduquer les parents :

La méthode que nous vous proposons ici s’appelle la techniques Fellom, son application exige surtout de l’engagement, de la concentration et du dévouement.

 

Elle consiste à amener l’enfant à se familiariser avec les toilettes et à contrôler ses besoins, pour cela, il est essentiel avant de commencer la thérapie, d’habituer l’enfant à ne plus utiliser les couches, et à vous déclarer tous ses besoins pressants.

Il doit donc passer un peu de temps complètement « nu » à la maison, les couches ne seront utilisées que durant la sieste et l’heure du coucher, car il a besoin d’oublier la sensation de confort et de laisser aller que lui inculque la couche, si vous l’utilisez souvent, elle va gêner les progrès de votre enfant.

Dans la seconde partie, vous retrouverez les consignes à suivre pour éduquer votre enfant à utiliser les toilettes et à se débarrasser des couches en 3 jours …

Retrouvez la méthode complète pour apprendre à votre enfant à utiliser les toilettes et à se débarrasser des couches :

Un urinoir pour enfant !  L’idéal serait d’en avoir plusieurs, un dans chaque coin de la maison, plus un dans chaque salle de bains, donnez lui beaucoup d’eau pour l’aider à faire pipi, s’il ne veut pas en boire en quantité,servez lui des jus et des aliments salés qui l’assoifferont.

Lorsque vous vous apprêtez à quitter la maison, pensez à prendre un urinoir portable et plusieurs pantalons.

Mettez toujours une serviette ou quelque chose absorbant sur le siège automobile et les chaises qu’il va utiliser.

Enfin, s’il fait froid là où vous vivez, allumez le chauffage et mettez des chaussettes ou des bas à votre petit pour le garder au chaud pendant que vous êtes à l’extérieur de la maison.

Premier jour :

Levez-vous avec votre enfant, et veillez à ne pas le quitter pendant toute la journée, laisser le nu de la taille aux pieds.

Vous et votre partenaire allez passer la journée à observer l’enfant, pour savoir quand il va faire ses besoins, lorsqu’il commencera à les faire, prenez-le directement à l’urinoir le plus proche.

Célébrez ses besoins comme des réussites, et féliciter à chaque fois qu’il va à l’urinoir, taper doucement sur le pot et pousser des « bravo » qui manifesterons votre joie et votre fierté.

Cela signifie que vous célébrez avec lui, même si c’est seulement quelques gouttes de pipi qui atteignent le pot et que le reste tombe au sol. Faites-lui des louanges, applaudissements, etc. Après 07 à 10 fois, les enfants réclameront l’urinoir seuls.

Si votre enfant fait ses besoins dans ses vêtements, ne dites pas «ce n’est rien »,  au lieu de cela, dites sur un ton légèrement réprobateur: «Le pipi / caca va dans le pot». Il ne faut surtout pas crier ni le faire culpabiliser.

Avant la sieste et l’heure du coucher, dites à votre enfant qu’il est temps d’utiliser l’urinoir. Attendez qu’il se soit endormi pour lui mettre une couche, sauf si vous êtes sûr qu’il va rester au sec.

Deuxième jour :

Suivez les instructions du premier jour, la seule différence c’est que durant le deuxième jour vous allez dans la rue pendant une heure dans l’après-midi.

Avant de sortir, attendez que votre enfant ail au petit coin, ensuite quittez immédiatement.

L’objectif est de relier l’acte d’uriner à l’intérieur de quitter la maison, de cette façon, vous pouvez former votre enfant à ne pas le faire à l’extérieur.

Lorsque vous quittez, demandez à votre enfant de porter des pantalons larges avec rien en dessous. Évitez les couches les culottes ou tout autres sous-vêtements.

Votre but est de sortir et de rentrer à la maison sans avoir de fuites et sans avoir à utiliser votre urinoir portable, mais il faut un changement de vêtements au cas où vous n’êtes pas très chanceux.

Cette sortie doit être brève, donc, restez près de la maison et ne prenez pas la voiture.

Faites juste une petite promenade dans le quartier ou dans un parc voisin.

Troisième jour :

Tant que vous serez chez vous, continuez à suivre les instructions du le premier jour, et pour ce troisième jour, sortez en famille pour une heure ou deux, et cette fois en lui faisant faire les mêmes pratiques du premiers jours à l’extérieur, gardez donc un œil sur l’enfant et un urinoir à portée de mains.

Et si cela ne fonctionne pas ?

Si votre enfant n’a pas appris à utiliser l’urinoir après ce week-end, attendez six à huit semaines et essayez à nouveau la même méthode, il se peut que l’enfant soit celui qui prend l’initiative de demander l’urinoir, en attendant, habituer le à rester le plus longtemps possible sans couches.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI