Troubles hormonaux chez les femmes : Voici comment y remédier …

Accueil » Santé » Troubles hormonaux chez les femmes : Voici comment y remédier …

Sécrétées de la puberté à la ménopause, les hormones féminines participent à plusieurs fonctions chez la femme.  De la reproduction à la libido, en passant par l’appétit et l’humeur, les changements hormonaux affectent à la fois le corps et l’esprit des femmes. Cela dit, ce n’est pas une fatalité …

Les hormones sont des substances biologiquement actives (des messagers chimiques) qui permettent à des cellules éloignées les unes des autres dans le corps, de communiquer entre elles. Elles sont produites par des glandes, en réponse à un signal approprié. Elles sont essentielles au bon fonctionnement de l’organisme, ainsi qu’au bien-être corporel et mental.

Les principaux troubles hormonaux chez les femmes :

1. Des niveaux élevés de cortisol :

Le cortisol est une hormone de stress sécrétée par les glandes surrénales en réponse à un effort excessif du système nerveux. Si les niveaux de cortisol restent trop longtemps supérieurs à la normale, la personne peut avoir des problèmes liés au stress ainsi qu’à des niveaux de sucre dans le sang.

Les personnes ayant des niveaux élevés de cortisol présentent très souvent des symptômes tels que l’irritation fréquente, les difficultés à s’endormir facilement (insomnie ou troubles du sommeil), les problèmes de mémoire (l’oubli), l’envie excessive pour les aliments salés ou sucrés, une diminution de l’envie sexuelle.

Pour réduire le taux de cortisol dans le sang, vous devez effectuer certains changements dans votre alimentation. Optez pour un régime alimentaire diversifié en mangeant essentiellement des aliments comme le poisson ou encore le chocolat noir.

2. L’ excès d’insuline :

2. L’ excès d’insuline :

L’insuline est une hormone spéciale qui régule le taux de glucose dans le corps. L’ augmentation des niveaux d’insuline dans le sang, conduit à une résistance à l’ hormone. Les cellules deviennent moins sensibles et le niveau de glucose augmente à l’ état pré-diabétique.

Souvent, les personnes ayant des niveaux élevés d’insuline se plaignent d’une forte envie de sucreries. Pour réduire le taux d’insuline, vous pouvez opter pour la consommation régulière de choucroute et autres légumes fermentés.

3. L’excès de testostérone :

La testostérone est une hormone produite à la fois chez les femmes et les hommes. Elle affecte directement le tonus musculaire, la croissance osseuse et de la fonction sexuelle. Près de 30% des femmes ont des niveaux de testostérone très élevés.

Souvent, ce problème se manifeste sous la forme de menstruations irrégulières, l’acné, des poils qui apparaissent sur la poitrine, la peau grasse, les papillomes, les sauts d’humeur et l’irritabilité. Pour abaisser le niveau de testostérone dans le sang, un endocrinologue conseille d’ajouter à votre régime des plats de graines de citrouille et les haricots verts.

4. L’excès d’ œstrogènes :

L’œstrogène est l’hormone femelle de la jeunesse, qui est responsable de des changements corporels qui s’opèrent avec la puberté (hanches arrondies et seins). Des quantités excessives de cette hormone dans le corps conduit à des effets tels que le gain de poids, l’ élargissement des seins ou de leur souplesse, les sautes d’humeur fréquentes…

Il se caractérise également par des maux de tête graves, des saignements abondants pendant les menstruations ou la ménopause, la maladie de la vésicule biliaire. Si vous remarquez au moins quelques-uns des symptômes ci-dessus, il est nécessaire d’inclure dans votre régime du brocoli et chou-fleur. Cela peut aider à réguler les niveaux de cette hormone.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI