Un berger allemand est retrouvé vivant cinq semaines après sa disparition dans l’océan Pacifique

Accueil » Animaux » Un berger allemand est retrouvé vivant cinq semaines après sa disparition dans l’océan Pacifique

La chienne bien-aimée d’un pêcheur qui était présumée noyée dans l’océan Pacifique a été retrouvée vivante cinq semaines après être tombée par-dessus bord de son bateau.

La chienne de Nick Haworth, Luna, un berger allemand de 1 ½ ans, a été repérée en mars sur l’île de San Clemente, une base d’entraînement appartenant à la marine à 110 kilomètres au large de San Diego. La jeune chienne aux yeux bleus a disparu le 10 février alors que Nick Haworth, un pêcheur commercial de San Diego, travaillait sur un bateau à trois kilomètres de l’île.

« Ils rentraient leurs casiers à homards, et une minute Luna était là, et la minute suivante elle était partie », a déclaré Sandy DeMunnik, porte-parole de la base navale Coronado. Ils l’ont cherchée partout. Ils ne pouvaient pas la voir. L’eau était sombre, et elle est de couleur sombre.

Nick Haworth a informé le personnel de la Marine que sa chienne était tombée par-dessus bord. « Il a insisté sur le fait qu’il était sûr à 90 % qu’elle avait atteint la rive parce qu’elle était une excellente nageuse », a déclaré Sandy DeMunnik. Nick Haworth a fouillé les eaux pendant environ deux jours et le personnel de la Marine a fouillé l’île pendant environ une semaine mais n’a trouvé aucun signe de Luna.

Elle a été présumée perdue en mer jusqu’à mi-mars, lorsque le personnel arrivant pour travailler sur le terrain d’atterrissage des auxiliaires de la marine de l’île a repéré quelque chose d’inhabituel – une chienne assise au bord de la route. « Elle était juste assise là, agitant sa queue », a déclaré Sandy DeMunnik. Le personnel a appelé Luna, et elle est venue directement.

Un biologiste a ensuite examiné la chienne et l’a trouvé un peu maigre mais en bonne santé. « Il semble qu’elle ait survécu grâce à des rongeurs et des poissons morts qui ont échoué », a déclaré Sandy DeMunnik. Le biologiste a appelé Nick Haworth, qui travaillait hors de l’Etat au milieu d’un lac.

« Il était bouleversé. Il était si heureux, si reconnaissant et si enthousiaste », a déclaré Sandy DeMunnik.

Source : whitewolfpack.com

VOUS AIMEREZ AUSSI