Un hippocampe en voie d’extinction fait son retour en raison du confinement

Accueil » Animaux » Un hippocampe en voie d’extinction fait son retour en raison du confinement

Le Covid-19 a paralysé les populations du monde entier, mais cela n’a pas empêché le retour d’une certaine espèce menacée.

Dans la baie de Studland, dans le Dorset, en Angleterre, des plongeurs ont découvert 16 hippocampes épineux, le plus grand nombre enregistré dans cette région depuis 2008. Le Seahorse Trust pense qu’ils sortent de l’ombre en raison du ralentissement dû à la pandémie de coronavirus. « Nous avons vu tant d’hippocampes parce que la chaîne alimentaire s’est rétablie, donnant aux hippocampes beaucoup de nourriture à manger, et surtout, un endroit où se cacher », a déclaré Neil Garrick-Maidment, le fondateur du Trust. « Les plantes marines ont commencé à se réparer, et les hippocampes épineux en ont profité », a-t-il poursuivi.

Il existe deux types d’hippocampes en Angleterre – l’hippocampe épineux et l’hippocampe à museau court – et tous deux ont été placés sous statut de protection en 2008 par le Wildlife and Countryside Act.

M. Garrick-Maidment a déclaré :

« Les 16 hippocampes découverts en une seule plongée sont une découverte étonnante, mais nous avons maintenant besoin de la Marine Management Organisation (MMO) et de Natural England pour faire appliquer le Wildlife and Countryside Act et la zone de conservation marine et mettre en place des mesures telles que des amarrages respectueux de l’environnement. Les hippocampes ont besoin d’être protégés pour éviter qu’ils ne soient à nouveau dérangés par la levée des restrictions COVID-19, et pour empêcher leur disparition de ce site légalement protégé. Nous avons une occasion unique d’aider la nature et de rétablir l’équilibre de notre planète. »

VOUS AIMEREZ AUSSI