Un mari malsain pousse sa femme à devenir obèse pour son propre plaisir

Accueil » Divers » Histoire inspirante » Un mari malsain pousse sa femme à devenir obèse pour son propre plaisir

L’amassement excessif de graisse dans le corps est susceptible de nuire à la santé d’une personne. Les conséquences peuvent même compromettre sa longévité et réduire sa mobilité. Patty Sanchez est ce qu’on appelle une personne atteinte d’obésité morbide et dont la condition a été motivée par le désir capricieux de son compagnon.LeDaily Mailrapporte qu’alors qu’elle était déterminée à devenir la femme la plus ‘obèse’ du monde, elle a fini par entreprendre un changement salutaire pour sa santé.

Patty avait un drôle de désir, celui de battre le record du monde de la femme la plus ‘ lourde ‘. Et pour cause, c’est la quantité faramineuse de 13 000 calories qu’elle a décidé de consommer quotidiennement depuis des années. Mais revirement salutaire, rompre avec son ex compagnon a vite rimé avec perte vertigineuse de poids qui améliorera drastiquement sa vie personnelle et familiale.

Vouloir être la femme la plus lourde du monde

L’extravagant style de vie qu’elle menait ne la dérangeait aucunement avant qu’elle ne réalise petit à petit les obstacles qui se mettaient en travers de sa route.

‘ Quand j’ai atteint mon niveau le plus bas et que je ne pouvais pas marcher trois pas vers la salle de bain sans être essoufflée, je craignais de ne pas être là pour mes quatre enfants et mes cinq petits-enfants ‘ a-t-elle déclaré.

Quand Patty a décidé de se séparer de son compagnon, tout a commencé à changer bien que ça n’ait pas été une partie de plaisir. Cuisiner, se baigner ou quitter la maison, c’était lui qui s’en occupait. Mais la détermination était suffisamment grande pour qu’elle se prenne enfin en main.

‘ Je me cuisine des salades, du poulet, des sautés et j’essaie de manger très peu de glucides tout au long de la journée ‘ a confié Patty qui a désormais la main sur ce qu’elle consomme.

L’influence des hommes sur son poids

Avant cela, elle avait déjà vécu le même schéma avec un autre homme pour qui elle devait mincir. ‘ J’en avais marre de rester mince pour les hommes et je me suis empressée de manger ce que j’avais envie de manger. C’était la liberté ‘ a révélé Patty. C’est donc depuis qu’elle s’est offerte le luxe de manger à volonté, qu’elle est passé de 70 kg à près de 180 kg en 22 ans. Entre temps elle a eu quatre enfants.

Du côté du compagnon ‘ nourricier ‘, Patty a déclaré qu’il ‘ rêvait d’être avec une fille et de la faire grossir ‘. Un commentaire qui avait permis à la femme de se sentir désirable. Elle en était heureuse et a ainsi commencé une relation principalement basée sur l’alimentation.

Ses fils quant à eux, déplorait le changement brutal de leur mère qui en était arrivée à l’immobilité. Mais Patty en était heureuse car plus elle prenait du poids, plus son compagnon était aux anges et plus elle était motivée d’engloutir de la nourriture copieuse. Son nouveau record, 320 kg.

‘ Le degré de fanatisme de mon compagnon était arrivé à un degré tel, qu’il a engagé un groupe de fans qui payaient afin que mon poids reste tel quel en son absence ‘ raconte-t-elle. C’était à ce moment-là qu’elle a commencé à réaliser qu’il y avait anguille sous roche et que le sacro-saint amour n’était pas si sain.

La séparation et le soutien des fils

Le regret a rongé Patty qui a fini par se séparer de l’homme. Elle en était arrivée à ne pas pouvoir marcher trois pas vers la salle de bain depuis son lit sans se fatiguer. La solitude faisait plus que jamais partie intégrante de sa vie, elle qui ne pouvait rien faire correctement.

Pour se relever, doucement mais sûrement, ses deux fils ont revu son régime à 3 000 calories par jour. Patty peut enfin mieux bouger qu’avant et vaquer à toutes les choses normales qu’elle ne pouvait pas faire comme le fait de marcher ou de se baigner.

‘ Je conseillerais aux femmes qui entretiennent ce type de relations de s’assurer que vous ne le faites pas seulement pour votre partenaire et de répondre à leurs besoins. Assurez-vous que c’est aussi pour vous. ‘ conseille Patty qui est enfin sur pieds.

Les facteurs de risque de l’obésité

Voici les facteurs de risque concernant le surpoids et l’obésité selon Le Figaro :

Notre rapport à l’alimentation : Omniprésence de graisse, de sel ou de sucre dans les aliments, portions trop grosses, des repas pris de façon déstructurée
Mode de vie sédentaire : manque d’activité physique
Comportement nutritionnels inadéquats en raison du stress : grignotages, alimentation déséquilibrée, etc.
Habitudes de vie familiales : préparation et partage des repas, mode d’alimentation, activités
Consommation d’alcool
Manque de sommeil
Manque de calcium

VOUS AIMEREZ AUSSI