Un sale petit secret : Les fraises «biologiques» que vous achetez ne le sont pas vraiment ! Voici comment les distinguer …

Accueil » News » Un sale petit secret : Les fraises «biologiques» que vous achetez ne le sont pas vraiment ! Voici comment les distinguer …

On ne va pas y passer par trois chemins ! Les fraises certifiées biologiques ne sont pas si organiques que ça après tout. Bien que les fraises biologiques se vendent de 50% à 100% de plus que les baies conventionnelles, les fraises organiques sont irriguées avec des produits chimiques toxiques, y compris le bromure de méthyle, au début de leur cycle de vie.

Selon Albert Howard, auteur du  » Sol et la santé » (1947), on irrigue les récoltes de fraises avec du bromure de méthyle, un produit utilisé pour stériliser le sol avant la plantation des fraises. Il n’est pas pulvérisé sur les fruits. C’est un fumigant de sol qui tue presque tout ce qu’il touche. De nombreuses variétés de semences hybrides ont été créées de manière à ce qu’elles ne puissent se développer que dans des sols stériles.

L’écosystème d’une agriculture saine :

Durant les 10 000 ans d’histoire de l’agriculture, les agriculteurs ont réussi ou échoué en raison de leur capacité à nourrir la vie dans le sol. Les micro-organismes et les vers de terre qui se développent dans un sol sain métabolisent les nutriments et les rendent disponibles pour les cultures. Ils convertissent aussi les déchets animaux et végétaux en humus, régénérant ainsi leur propre habitat et maintenant cette mince couche de terre végétale dont dépend toute la vie terrestre.

Vous pouvez lire également :  Vous aurez du mal à croire ce qui se trouve dans votre Yogourt ... Et qui ne figure PAS sur l'étiquette !!

Dans l’agriculture moderne, cependant, le sol fonctionne comme un milieu et non plus comme un habitat: Il existe pour transférer des nutriments synthétiques pré-métabolisés dans les usines aux cultures. Dans ce régime, toute forme de vie trouvée dans le sol est, même inoffensive et bénéfiques, est traité comme une menace. Quand un vaste champ est planté année après année, ses produits ravageurs se concentrent dans le sol, en attendant le moment propice pour frapper.

Avant la phase de production des fruits, pratiquement toutes les fraises, même si elles continuent à être cultivées comme des baies ou des produits biologiques, sont traitées avec des fumigants chimiques toxiques et d’autres pesticides peu recommandables.

Les fraises sont particulièrement sujettes aux parasites. Il faut donc beaucoup de produits chimiques toxiques pour maintenir la production et donc les profits dans les fermes de fraises monoculture vaste. Découvrez comment les agriculteurs cultivent sous pesticides tout en gardant l’étiquette organique sur leurs produits.

Vous pouvez lire également :  Utilisation régulière de l’eau de javel, un risque élevé de maladies pulmonaires mortelles !

Voici Comment on détourne l’interdiction des produits chimiques en vendant sous « étiquetage bio » :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook

Page suivante

VOUS AIMEREZ AUSSI