Une Américaine de 26 ans donne naissance au BÉBÉ de LE PLUS VIEUX du monde âgée de 24 ans, voici leur histoire.

Accueil » News » Une Américaine de 26 ans donne naissance au BÉBÉ de LE PLUS VIEUX du monde âgée de 24 ans, voici leur histoire.

Une Américaine de 26 ans a mis au monde une petite fille issue d’un embryon cryogénisé 24 ans plus tôt. Congelé le 14 octobre 1992, l’embryon a été conçu par un autre couple seulement un an et demi après sa propre naissance.

Née à 3 kilos le 25 novembre dernier, la petite Emma Wren est en parfaite santé. Selon le groupe de recherche de la Preston Medical Library de l’Université du Tennessee, il s’agirait du record de longévité d’un embryon congelé transféré à une femme.

De plus en plus d’enfants naissent à partir d’embryons congelés :

Le don d’embryons congelés est une pratique de plus en plus courante dans le monde. En France, elle a été autorisée en 2004.

uploded_uploded_sipa_superstock45441434_000001-1430391732-1454349603-1514031145

Deux ans plus tard, 176 523 embryons étaient cryogénisés, ce qui concernait près de 50 000 couples, soit une augmentation de 25 % par rapport à la première année.

Mais le taux de naissance issues du don d’embryons congelés reste minime : 27 enfants ont été conçus de cette façon en 2015. Un faible taux dû en partie à une lourde et longue procédure.

Les couples receveurs doivent en effet remplir plusieurs critères stricts, comme celui d’être définitivement stériles tous les deux.

En France, la loi veut que les embryons soient conservés au maximum 5 ans. Pour cela, ils doivent présenter des caractéristiques morphologiques attestant de leur capacité de résistance à une congélation dans l’azote liquide, à moins 196 degrés Celsius.

Chaque année, les parents doivent déclarer par écrit s’ils souhaitent poursuivre la congélation, détruire l’embryon, le réveiller pour le déposer dans l’utérus de la mère, en faire don à la recherche ou à un autre couple.

C’est ce qu’ont fait les parents biologiques de la petite Emma. Tina Gibson qui a reçu ce don, a appris qu’elle portait un embryon de quasiment son âge lors de sa grossesse.

teaserbreit

« Nous aurions pu être meilleures amies, a-t-elle affirmé. Je voulais juste un bébé. Peu importe que ce soit un record ou non ».

« Emma est un si doux miracle », s’est extasié son père Benjamin Gibson, qui ne pouvait pas avoir d’enfants en raison d’une fibrose kystique. « Je trouve qu’elle a l’air plutôt parfaite même après avoir été congelée toutes ces années ».

Vidéo :

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI