Une centaine de corps retrouvés dans des camions U-Haul à l’extérieur d’un salon funéraire de New York.

Accueil » News » Une centaine de corps retrouvés dans des camions U-Haul à l’extérieur d’un salon funéraire de New York.

Des sources policières ont déclaré au New York Post que la police avait trouvé des dizaines de corps stockés dans des camions non réfrigérés à l’extérieur d’un salon funéraire de Brooklyn. D’autres corps étaient avaient aussi été installés sur le sol de l’établissement.Ce seraient une centaine de corps qui ont été découverts empilés dans des camions U-Haul à l’extérieur du salon funéraire Andrew Cleckley Funeral Services, ainsi que sur le sol du bâtiment. Selon les mêmes sources policières, la découverte aurait eu lieu à la suite de signalements de voisins qui se plaignaient d’une odeur nauséabonde autour de la propriété.

Les cadavres étaient empilés les uns sur les autres dans les camions. Les fuites de liquide corporel ont causé une odeur terrible, ce qui a incité les propriétaires de magasins voisins à appeler la police.

John DiPietro, qui possède une propriété voisine, a déclaré qu’il avait observé des cadavres stockés dans les camions pendant au moins plusieurs semaines pendant la pandémie de coronavirus: ‘Vous ne respectez pas les morts de cette façon. Cela aurait pu être mon père, mon frère. Vous ne faites pas ça aux morts.’

Le président de l’arrondissement de Brooklyn, Eric Adams, était sur les lieux, mais il n’a pu confirmer aucun détail à propos de cette affaire macabre. Adams a déclaré que la ville avait besoin d’embaucher plus de personnel afin de former un ‘comité de deuil’ pour faire face à l’augmentation des décès dus au coronavirus: ‘Nous devons faire venir des directeurs de pompes funèbres, des morgues [des médecins légistes]… quand vous trouvez des corps dans des camions comme ceux-ci dans toute notre ville, les traiter d’une manière indigne, c’est inacceptable.’

En plus des deux camions U-Hauls qui contenaient des cadavres, le complexe funéraire avait deux camions réfrigérés pour également stocker des corps, ainsi qu’un troisième camion rempli de cercueils vides.

Des sources ont déclaré au New York Post que le salon funéraire a expliqué aux agents que les corps étaient censés aller à un crématorium, mais son personnel n’est pas venu les chercher.

Un responsable anonyme a déclaré au journal qu’on a dû entreposer les cadavres dans les camions après que le congélateur de l’entreprise a cessé de fonctionner correctement.

Voici un reportage de ABC New York:

Le propriétaire de Pemco, un fournisseur de pièces d’appareils de cuisine près du salon funéraire, a qualifié la situation de ‘catastrophe’, tout en ajoutant: ‘Ils les stockaient dans des camions U-Haul ; nous savions ce qui se passait, mais pas l’étendue. C’est une chose d’être [tué] par le coronavirus, mais c’en est une autre d’être traité inhumainement.’

VOUS AIMEREZ AUSSI