Une dent d’un bébé a poussée en une seule nuit

Accueil » Santé » Une dent d’un bébé a poussée en une seule nuit

La mère du petit Oscar, a été choquée quand elle a vérifié le berceau de son enfant un matin qu’une petite dent en forme de pique était apparue dans la bouche de son bébé en une nuit.  

Elle l’a emmené dans l’hôpital Notre-Dame de Lourdes, mais n’a pas reçu les soins qu’elle souhaitait, car les médecins ont passé la plus grande partie de sa visite à débattre de ce que cela pourrait être, plutôt que de prendre en charge le problème de son fils.

Frustrée et fatiguée du manque de traitement, elle a emmené son fils dans un hôpital voisin. À son arrivée, des dentistes ont examiné son fils. Ils ont enlevé la dent. La mère a dû le serrer dans ses bras pendant le processus, ce qui était pour le moins traumatisant pour tous. La dent a fini par être aspirée dans son nez lors de l’extraction, mais à la fin, il allait bien.

Il y avait plusieurs dentistes dans la salle qui prenaient des photos de la dent. C’est particulièrement unique, compte tenu de la coïncidence de sa croissance. Ils ont gardé la dent pour l’offrir à Oscar quand il sera grand, une première dent vraiment unique. Une autre histoire dans le même style que celle-ci, parle d’une femme nommée Charlotte Bateman, une femme de 49 ans qui, en raison d’une maladie des gencives non diagnostiquée aux mains de dentistes irresponsables, s’est retrouvée avec des dents très pointus.

Elle a soulevé de nombreuses préoccupations au sujet de ses dents, mais ses dentistes ne l’ont pas aidée, comme dans le premier hôpital de l’histoire ci-dessus. Elle était très affectée par cette situation et embarrassée, affirmant qu’elle ne voulait pas être vue en public et qu’elle passait son temps à éviter les situations sociales par honte.

Elle est boulangère. Elle a beaucoup de contacts personnels avec ses clients et son apparence est essentielle. Cela a grandement affecté sa carrière et son gagne-pain, ce qui l’a amenée à entamer des poursuites contre ses dentistes pour n’avoir rien fait pour empêcher que cela ne se produise. Même si ses dentistes n’avaient aucune responsabilité quant au statut de ses dents, elle a obtenu gain de cause en justice à titre de réparation.

Depuis, on lui a diagnostiqué une maladie parodontale sévère par radiographie et on lui a dit que ses dents présentaient une perte osseuse importante. Après tous les combats juridiques, elle va enfin obtenir un traitement pour corriger les erreurs des dentistes auxquels elle avait fait confiance.

Elle devra toujours payer pour les implants et perdra quelques dents naturellement, mais elle est heureuse d’être enfin si proche de pouvoir tenir la tête haute et redevenir confiante.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI