Incroyable mais vrai ! Une femme sauve un petit garçon affamé accusé de sorcellerie…Vous n’allez pas croire à quoi il ressemble Aujourd’hui !!

Accueil » News » Incroyable mais vrai ! Une femme sauve un petit garçon affamé accusé de sorcellerie…Vous n’allez pas croire à quoi il ressemble Aujourd’hui !!

Cette histoire est à la fois choquante, bouleversante et émouvante. C’est l’histoire d’un petit garçon nigérian qui a été abandonné par ses parents, à la suite des allégations de sorcellerie. Heureusement pour lui, une femme a mis fin à son calvaire en lui sauvant la vie.

Il y a quelques années de cela, Anja Ringgren Loven, la co-fondatrice de la fondation d’aide à l’éducation et au développement des enfants africains, a rencontré un petit enfant affamé qui errait seul dans les rues d’Uyo, au  Nigeria. Cette rencontre a permis de sauver la vie de l’enfant.

L’histoire fascinante de « Hope » : 

Quelques mois après sa naissance, Hope a été abandonné par ses propres parents pour cause de sorcellerie. Le petit enfant passa alors plusieurs mois dans la nature, errant seul et se nourrissant de restes nourritures et de verres sur lesquels il tombait.

Ça relève d’un miracle qu’il est pu survivre pendant tout ce temps, livré à lui-même sans aucune aide et sans aucune ressource de vie. Heureusement pour lui, Anja Ringgren Loven et son équipe attendit parler de lui, et sont venus à son secours.

« Lorsque nous avons entendu que l’enfant n’avait que deux ou trois ans, nous n’avons pas hésité. Un enfant aussi jeune n’est pas capable de survivre longtemps dans la rue. Nous avons immédiatement préparé une mission de sauvetage » témoigna Anja qui lui a baptisé Hope(Espoir).

L’état de santé de Hope était catastrophique. À peine capable de se tenir debout, il souffrait d’une sévère malnutrition et d’un problème de parasites. Il lui a donc fallu plusieurs soins médicaux dont des transfusions sanguines pour qu’il recouvre un état de santé stable.

Voici à quoi Hope ressemble de nos jours  et comment sa vie a basculé du jour au lendemain :

Voir la page suivante

Likez et Partagez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI