Une fillette d’un an meurt tragiquement après avoir avalé un objet posé sur la table du salon – la mère souhaite désormais en avertir les autres

Accueil » Santé » Une fillette d’un an meurt tragiquement après avoir avalé un objet posé sur la table du salon – la mère souhaite désormais en avertir les autres

Je ne puis imaginer une douleur ou un chagrin plus intenses que celui lié à la perte d’un enfant.

Trista, la mère concernée par ce terrible drame, a choisi de partager son histoire dans les médias, afin de sensibiliser le public à une des causes de mort des nourrissons. Elle espère que cela permettra d’éviter d’autres cas.

C’est en octobre de l’année dernière que la petite fille de 17 mois, Reese, originaire du Texas, en Amérique, a présenté des symptômes de grippe.

Comme il faisait froid, ces symptômes paraissaient peu surprenants, mais la mère Trista a tout de même fait examiner sa fille par le pédiatre.

Photo: Facebook / Pray for Reese Hamsmith

Le médecin a affirmé que la petite Reese devait se reposer et qu’elle se remettrait, car elle avait une grippe.

Une petite fille d’un an avait avalé une pile

Une fois à la maison, la mère Trista allait devoir s’inquiéter de quelque chose d’autre. En entrant dans le salon, elle a vu qu’il manquait des pièces à la télécommande qui se trouvait sur la table.

Paniquée, elle a regardé Reese, qui venait d’avaler un objet métallique. En fait, il s’agissait d’une pile déchargée de la télécommande.

« Ils ont fait une radiographie et ont confirmé la présence de ce corps étranger, puis ils ont pratiqué une intervention chirurgicale d’urgence pour extraire la pile », a déclaré Trista à l’émission Today de NBC.

La pile s’est désagrégée dans le corps

Malheureusement, il ne suffisait pas de retirer la batterie pour que tout aille bien.

« Une fois que la pile est à l’intérieur, elle commence à se désagréger et à s’enflammer. Avaler une pile est tellement plus courant qu’on ne le pense », explique la mère Trista.

« A fait un trou dans la trachée »

Nous avons découvert qu’une fistule s’était formée, comme un passage », explique Trista Hamsmith.

Elle continue à développer :

« La brûlure a fait un trou dans sa trachée et dans son œsophage. Quand le tunnel s’est formé, l’air est allé là où il ne devait pas. La nourriture et la boisson passaient également par la mauvaise voie ».

En décembre 2020, la petite Reese a dû subir une nouvelle opération, cela faisait plus de deux mois qu’elle avait avalé la pile.

Crazy hair… don’t care! If things go well in the morning we get to take her off the vent! Today marks 30 days. 30Days…

Posted by Pray for Reese Hamsmith on Monday, December 7, 2020

Reese n’a pas survécu, car la pile a déjà fait trop de dégâts dans son corps avant d’être extraite.

La mise en garde de la mère aux autres parents

La mère parle maintenant de cet événement tragique, pour inviter les gens à bien vérifier leurs télécommandes et autres gadgets similaires qui peuvent être démontés par les enfants.

« Cela peut être dévastateur, nécessiter une intervention chirurgicale et l’enfant doit être nourri par un tube. Les piles les plus dangereuses sont généralement celles qui ont la taille d’une bague. Selon moi, la fabrication de ces piles devrait être interdite », explique le Dr Emily Durkin, directrice médicale du service de chirurgie pédiatrique de l’hôpital pour enfants Helen DeVos.

Sur la page Facebook Pray For Reese , la mère Trista a publié des informations sur l’accident de sa fille depuis qu’il s’est produit. On peut y découvrir les dommages que la batterie a causés à son corps, ainsi que les opérations qu’elle a subies.

« Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour transmettre cette information aux parents et faire pression sur l’industrie pour qu’elle modifie ses procédés afin de protéger les enfants », écrit la mère dévastée, qui veut éviter d’autres accidents.

C’est terrible de voir comment une vie peut se terminer si vite à cause d’un accident banal et inutile. N’hésitez pas à partager cet appel à la vigilance avec d’autres personnes.

VOUS AIMEREZ AUSSI