Selon une étude, l’utilisation d’inhalateurs stéroïdes pour les problèmes respiratoires peut entraîner la mort !

Accueil » News » Selon une étude, l’utilisation d’inhalateurs stéroïdes pour les problèmes respiratoires peut entraîner la mort !

L’utilisation d’inhalateurs de stéroïdes augmente le risque d’infection bactérienne difficile à traiter chez les personnes âgées, suggère une nouvelle étude publiée dans European Respiratory Journal.

Alors que les inhalateurs de stéroïdes sont utilisés pour aider à gérer les symptômes de l’asthme et / ou de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), des chercheurs de la European Respiratory Society ont constaté qu’ils rendent les utilisateurs plus sensibles aux infections pulmonaires causées par des mycobactéries non tuberculeuses.

L’étude en question :

Pour leur étude, les chercheurs ont utilisé des bases de données administratives et de laboratoires au Canada pour rechercher des cas d’adultes âgés de 66 ans et plus qui avaient reçu des médicaments prescrits pour les maladies pulmonaires obstructives.

Ils ont trouvé 417 494 adultes plus âgés qui correspondaient à leurs spécifications exactes. Parmi ces patients, les chercheurs ont découvert 2 966 personnes qui avaient été diagnostiquées avec une maladie pulmonaire mycobactérienne non tuberculeuse et 327 qui avaient été diagnostiqués avec une tuberculose.

À partir de là, les chercheurs ont poursuivi pour savoir si ces patients utilisaient des inhalateurs de stéroïdes, quel type d’inhalateurs de stéroïdes ils utilisaient, et à quelle fréquence ils utilisaient leurs inhalateurs de stéroïdes.

C’est là qu’ils ont découvert que les patients qui utilisaient des inhalateurs de stéroïdes étaient deux fois plus susceptibles d’être diagnostiqués avec une maladie pulmonaire mycobactérienne non tuberculeuse. L’utilisation prolongée d’inhalateurs de stéroïdes était également associée à un risque accru. En outre, ils ont noté qu’un type particulier de stéroïde, la fluticasone, était particulièrement risqué.

Qu’est-ce que la maladie pulmonaire mycobactérienne non tuberculeuse?

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI