Vacances d’été: Voici les départements de France où le Variant Delta progresse le plus

Accueil » News » Vacances d’été: Voici les départements de France où le Variant Delta progresse le plus

Vacances d’été: Alors que le ministre de la Santé vient de faire part de son inquiétude en ce qui concerne l’évolution de la pandémie, Santé publique France décide de partager les dernières données au sujet des départements les plus touchés par le variant Delta. En effet, la covid-19 semblerait bel et bien reprendre de la vigueur dans certains coins de France sous cette nouvelle forme. Objeko vous propose donc découvrir l’état actuel de la situation concernant ce que certains appellent déjà une quatrième vague.

Variant Delta : les régions les plus touchées actuellement pendant les vacances d’été

Une inquiétude grandissante

Ce 1er juillet, Olivier Véran évoquait ses craintes par rapport à la propagation du variant Delta. Interrogé sur le sujet, le ministre de la Santé se montrait même très peu optimiste. Si la propagation d’une nouvelle vague est envisagée par certains spécialistes pour septembre ou octobre, il craint que ce soit beaucoup plus tôt. Aussi, Olivier Véran rappelle alors l’importance de la vaccination et annonce même de nouvelles mesures en la matière. Il précisait ainsi que désormais, il serait possible de recevoir la deuxième dose dans n’importe quel centre de France. Si vous êtes en vacances et loin de chez vous, vous pourrez donc recevoir votre deuxième piqûre de vaccin dans le lieu de votre villégiature.

En effet, les chiffres de contagion concernant le variant Delta sont vraiment loin d’être rassurants. Si la souche Alpha, issue du Royaume-Uni connaît un déclin notable, le variant Delta prend lui de plus en plus d’ampleur. Selon Santé publique France la progression est linéaire et rapide pour cette souche indienne. Au Royaume-Uni, elle serait même devenue majoritaire depuis le 28 juin dernier. Alors que chez nous, les tests de criblage démontrent la même tendance. Il est ainsi bon d’analyser les régions de France où les cas sont les plus importants. Car en la matière, tout le monde ne semble pas logé à la même enseigne. Objeko décrypte donc pour vous les derniers chiffres parus ces dernières heures.

Vacances d’été: Une circulation hétérogène

Concernant cette souche indienne appelée variant Delta, la répartition sur le territoire n’est en effet pas la même partout. À titre d’exemple, les Landes seraient touchées à 81,4 % alors que dans un même temps, les Ardennes affichent un résultat de 5,3 %. La région parisienne se situerait entre les deux à 38,7 %. Pour déterminer ce chiffre avec précision, les scientifiques basent leur test sur la souche virale du Sars-CoV-2 qui porte la mutation génétique L452R. Parmi les cinq variants connus actuellement, seul celui-ci inquiète au plus haut point les autorités. Pour preuve, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) la classe au rang de VOC, autrement dit, comme un variant préoccupant.

Afin d’être parfaitement efficaces, les autorités sanitaires françaises ont donc plus précisément ciblé le variant Delta. Les variants Alpha (anglais) , Beta (sud-africain) et Gamma (brésilien) sont effectivement devenus moins virulents et seuls les VOC retiennent toute l’attention. Pour être encore plus précis, c’est la mutation L542R qui suscite le plus l’intérêt des épidémiologistes et des autorités. Selon les dernières études, trois régions françaises ont d’ailleurs vu un pic particulièrement important de contagion ces derniers jours. Au 29 juin, Santé publique France affirme en effet que le variant Delta prend de plus en plus d’ampleur en Nouvelle-Aquitaine avec un chiffre de 111 cas, en Île-de-France, 82 cas est dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur avec un chiffre de 63 cas.

Une vigilance accrue

Face à cette recrudescence du variant Delta et plus globalement le regain de vigueur de la pandémie, le ministre de la Santé appelle donc à la mobilisation générale. Il rappelle ainsi l’importance de la vaccination comme étant selon lui, le seul moyen de venir à bout de la covid. Il se montre d’ailleurs très clair sur le sujet et n’hésite pas à employer le ton de la fermeté. En effet, Olivier Véran promet d’étudier la situation au jour le jour et de prendre toutes les mesures qui s’imposent.

Vacances d’été: Mais il rappelle également un principe qui semble lui tenir très à cœur :  » 20 % des Français qui ne seraient pas vaccinés ne pourraient pas contraindre 80 % des Français vaccinés à ne pas pouvoir accéder à des activités de la vie courante qui nous ont tant manqué depuis un an « . Que ce soit le variant Delta ou une autre souche, le responsable politique invite ou plutôt incite tous les Français à prendre leur responsabilité. Quant à l’évolution du variant Delta sur le territoire, les scientifiques analysent la situation de très près pour connaître l’évolution en temps réel. Sans céder à la panique, le sujet est pourtant pris très au sérieux.

VOUS AIMEREZ AUSSI