Val-de-Marne : la pétition lancée par des collègues de la RATP, en soutien de l’agent qui a giflé un jeune collégien, atteint plus de 300 000 signatures.

Accueil » News » Val-de-Marne : la pétition lancée par des collègues de la RATP, en soutien de l’agent qui a giflé un jeune collégien, atteint plus de 300 000 signatures.

 Jeudi 13 septembre, un collégien traverse la route, sans regarder, et passe juste devant un bus. Le conducteur doit freiner brusquement, risquant de propulser des passagers. Le chauffeur RATP descend, le sermonne et le gifle.

Depuis, l’acte a été filmé et diffusé dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, qui a été très vue et très commentée. L’histoire a fait polémique dans tout le pays, c’est alors que plusieurs personnes prennent la défense du jeune collégien tandis que d’autres soutiennent l’acte du chauffeur de bus.

 CE QUE LES COLLÈGUES DE L’AGENT DISENT

Le groupe soutenant le chauffeur indique que le collégien a traversé la route juste devant le véhicule, obligeant le conducteur « à freiner fortement et malmener la clientèle à l’intérieur de son bus ».

Il a ensuite interpellé le collégien lui faisant une remontrance « comme n’importe quel parent l’aurait fait car lui est papa d’ados aussi». En retour, il s’est fait insulter et le collégien a fini par un « Ferme ta gueule et conduis ton bus ».

Reconnu pour « sa gentillesse, son calme olympien et sa patience », il risque, selon eux, « la révocation à cause d’un enfant qui a été inconscient ».

Pour éviter que cela n’arrive, les collègues de l’agent concerné, ont mis en ligne une pétition pour le soutenir. La pétition est disponible sur le site « mesopinions.com ». À ce jour, elle enregistre plus de 300 000 signatures.

LA VERSION DU COLLEGIEN

Âgé de 12 ans, cet élève du collège Dulcie-September à Arceuil se défend d’avoir été insulté par le conducteur de la ligne 323. Après avoir traversé la rue en courant pour attraper son bus, puis avoir entendu un coup de klaxon, le chauffeur lui aurait dit « ta gueule ».

Le jeune homme réplique aussitôt et l’insulte « Ta gueule, vas-y, avance ». Pour lui, une sombre histoire de « ta gueule » serait à l’origine de cette querelle. C’est en tout cas la version qu’a livrée le collégien aux policiers  la semaine dernière.

Depuis, la mère du collégien a déposé plainte contre X pour violence. La RATP, de son côté, a engagée une procédure disciplinaire à l’encontre de l’agent même si plusieurs personnalités politiques comme Brice Hortefeux et Valérie Pécresse appellent à une certaine indulgence à son égard.

Selon-vous, le geste du chauffeur de bus est-il justifié ?

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI