Vers un Changement des mentalités : Aux États-Unis, la légalisation de la marijuana cumule les victoires … L’industrie pharmaceutique réplique !

Accueil » News » Vers un Changement des mentalités : Aux États-Unis, la légalisation de la marijuana cumule les victoires … L’industrie pharmaceutique réplique !

Le 8 novembre de cette année, les habitants de l’Arizona se sont prononcés favorablement sur la proposition 205 visant à légaliser la marijuana. Après avoir été légalisée dans plusieurs états, la marijuana est réglementée comme l’alcool …

La Californie, l’Arizona, le Nevada et le Massachusetts ont approuvé par référendum la nuit du 8 novembre dernier la pleine légalisation de la marijuana. Résultat : Neuf États en tout votaient pour autoriser la marijuana, avec la Californie comme dernier invité d’honneur au club.

Le cannabis légalisé VS le lobby pharmaceutique :

Très récemment, Insys Therapeutics Inc., société pharmaceutique spécialisée dans la fabrication et la production de médicaments et de molécules thérapeutiques, a fait don de 500 000 $ US pour faire obstacle à la légalisation de la marijuana en Arizona.

Cette initiative de Insys Therapeutics Inc. s’inscrit dans le but de « maintenir une politique de drogue responsable», slogan officiel de cette compagne, pourtant ce n’est que la poudre sur les yeux cachant les vraies intentions de cette compagnie : Celle de compromettre le cannabis médical.

Insys a publié une déclaration au Phoenix New Times expliquant son don, en disant que la proposition 205 « ne protège pas la sécurité des citoyens de l’Arizona, et en particulier ses enfants. »

Dans la suite de cet article, découvrons la fièvre de la légalisation du cannabis et pourquoi des sociétés pharmaceutiques y font obstacle …

Voici pourquoi le cannabis doit être légalisé et pour quelle(s) raison(s) on lui fait obstacle :

Voir page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez et Partagez cet article sur Facebook
LIRE AUSSI:  Quelles sanctions pour les parents qui contournent la loi sur les vaccins obligatoires?
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI