Victoire ! Le droit à l’oubli est enfin applicable pour les anciens malades du cancer !

Accueil » News » Victoire ! Le droit à l’oubli est enfin applicable pour les anciens malades du cancer !

Voici ce qu’impliquera le droit à l’oubli aux assureurs et aux survivants du cancer en France :

 

Présentement, la nouvelle loi stipule que quiconque avait la maladie comme un enfant de moins de 15 ans n’aura pas à informer les assureurs ou les agences de prêts cinq ans après la fin de son traitement.

Les députés ont également voté en faveur d’un amendement visant à étendre le droit à l’oubli «aux maladies autres que le cancer, y compris les maladies chroniques», car les traitements médicaux et l’espérance de vie des patients s’améliorent.

Que stipule cet amendement ?

L’amendement stipule clairement que : « Il ne peut être acceptable qu’une personne atteinte du VIH ou souffrant d’hépatite, qui nécessitent un traitement quotidien à long terme, soit victime de discrimination, car les traitements contre ces maladies leur permettent maintenant de bénéficier d’une vie proche de la normale »

Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer a salué le nouveau protocole, disant qu’il supprimerait le « casier judiciaire des patients atteints de cancer… Ce protocole est un signal très fort qui va adoucir un peu la vie de ceux qui souffrent ou ont souffert du cancer ».

Le droit à l’oubli est une immense avancée citoyenne que tout le monde ne peut que féliciter car ce dispositif est porteur d’espoir et de progrès pour les personnes présentant ou ayant présenté un risque aggravé de santé.

Si vous êtes assureur et/ou banquier, dites-vous que le cancer nous guette tous, mais on peut y échapper sain et sauf !

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI