La vie d’une adolescente est ruinée pour toujours après une vaccination dangereuse et inefficace contre le HPV

Accueil » News » La vie d’une adolescente est ruinée pour toujours après une vaccination dangereuse et inefficace contre le HPV

A 12 ans, Chloé Brookes-Holder était une préadolescente heureuse et en bonne santé. Elle dansait presque tous les jours, espérant avoir une longue et riche carrière devant elle.

Elle faisait aussi de la randonnée et menait un style de vie actif. Mais tout cela a changé après sa deuxième dose de vaccin contre le HPV  (Human Papilloma Virus ou papillomavirus humain).

Un changement drastique :

Après avoir reçu sa seconde dose de vaccin contre le HPV, Chloé a commencé à remarquer des symptômes inhabituels, qui se sont ensuite transformés en un cycle sans fin de problèmes de santé chroniques débilitants.

La vie d'une adolescente est ruinée pour toujours après une dangereuse et inefficace vaccination contre le HPV…

Elle souffre actuellement d’encéphalomyélite myalgique (EM) ou de syndrome de fatigue chronique, une maladie euro-immune dégénérative complexe. Ses symptômes sont un épuisement physique et mental complet, des douleurs musculaires et des troubles cognitifs.

L’encéphalomyélite myalgique peut se produire après une infection virale ou un traumatisme tel qu’une lésion cérébrale ou une exposition chimique.

Chloé souffre également du syndrome de la tachycardie orthostatique postural ou STOP, une condition qui provoque une accélération anormale de fréquence cardiaque ainsi que des étourdissements.

«Chaque jour est une bataille contre les symptômes sans fin de la douleur, des crises aléatoires et épuisantes, des réactions mastocytaires et autres lorsque les médicaments, les aliments et l’eau sont poussés dans mon tube », témoigne la jeune fille elle-même.

À seulement 18 ans, son avenir et sa santé demeurent incertains :

Au fil des ans, Chloé  a également souffert de paralysie et n’a plus pu bouger ses jambes depuis plus de deux ans. Aujourd’hui, à 18 ans, son avenir et sa santé sont incertains. Néanmoins, elle a plus d’espoir ces derniers jours qu’elle en a eu durant les deux dernières années.

LIRE AUSSI:  Selon une étude surprenante, les "Champignons Hallucinogènes" sont plus sûrs que l'alcool !!

Un peu avant ce mois, elle est parvenue à bouger un de ses pieds pour la première fois en deux ans, cela après avoir suivi une séance de guérison Reiki.  Toutefois, elle lutte pour sa santé depuis six ans et elle pense que cela ne serait pas arrivé sans le vaccin contre le HPV, dont elle a reçu trois injections entre novembre 2010 et juin 2011.

Chloé est originaire de Cheltenham, dans le Gloucestershire au Royaume-Uni, et sa famille affirme que son médecin croit que le vaccin a provoqué une réaction auto-immune provoquant l’attaque de son corps.

Elle a commencé à remarquer des symptômes entre son deuxième et troisième vaccination, période durant laquelle elle aurait reçu un diagnostique de fibromyalgie.

Désormais, elle espère utiliser son temps pour faire connaître les risques associés au vaccin. Touts ses publications publiques sur son histoire peuvent être retrouvées sur sa page facebook.  De plus, elle partage également sa vie sur son blog.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI