Vigilance ! Si vous voyez ce parasite, Ne le laissez pas s’approcher de vous et fuyez sans vous poser de question…

Accueil » News » Vigilance ! Si vous voyez ce parasite, Ne le laissez pas s’approcher de vous et fuyez sans vous poser de question…

Avez-vous déjà entendu parler de la maladie de Chagas ?

En Amérique Latine, cette maladie s’est infiltrée dans l’organisme humain après le contact des excréments de punaises connues sous le nom de Triatomes.

Ce parasite se transmet à l’Homme facilement après un simple contact des déchets de ces bestioles, mais le pire est que la maladie a refait surface sur le continent Sud-Américain et menace le monde…

Qu’est-ce que la maladie de Chagas ?

Le nom de cette maladie vient de celui qui l’a découvert pour la première fois en 1909 : (Carlos Ribeiro Chagas, un médecin brésilien.

Elle se transmet à l’Homme à travers le contact avec les déchets des triatomes, des punaises qui vivent en Amérique Latine.

Cette maladie est aussi appelée « trypanosomiase américaine », fatale pour l’être humain, car elle pénètre l’organisme et bouleverse le fonctionnement du cœur jusqu’à son arrêt.

LIRE AUSSI:  Cette Caméra de surveillance a enregistré le moment où une âme avait quitté un corps ... Âmes sensibles, s'abstenir !

Comment reconnaître cette maladie ?

On identifie la maladie de Chagas à travers une liste de symptômes que voici :

  • Une fièvre sans raisons valables.
  • Des douleurs aux muscles sans avoir accompli le moindre effort.
  • Des problèmes respiratoires chroniques.
  • Une inflammation des glandes lymphatiques.
  • Des maux de tête insupportables.

La seule façon d’échapper au risque de mort causée par cette maladie est de la détecter très tôt, c’est-à-dire avant que le parasite ne se planque dans les muscles cardiaques et digestifs, sinon, aucun vaccin n’existe jusqu’à maintenant pour la soigner.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il y aurait entre 6 et 7 millions de personnes dans le monde qui porte cette maladie en eux.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI