La vitamine B17 est interdite car elle pourrait être le remède tant attendu contre le cancer. Elle détruit toute tumeur maligne et le monde entier doit le savoir !

Accueil » News » La vitamine B17 est interdite car elle pourrait être le remède tant attendu contre le cancer. Elle détruit toute tumeur maligne et le monde entier doit le savoir !

Le cancer est une maladie terrifiante qui fait des milliers de morts à travers le monde. Rien qu’aux États-Unis, plus de 1,5 million de personnes reçoivent un diagnostic de cancer chaque année.

Dans cet article, nous allons vous informer sur une chose qui vous étonnera probablement, c’est le fait que la vitamine B17 soit efficace pour guérir le cancer. Oui vous l’avez bien compris, la vitamine B17 traite efficacement le cancer, et c’est scientifiquement prouvé.

Qu’est ce que la vitamine B17 :

Si vous n’avez pas encore entendu parler de la vitamine B17, c’est probablement parce qu’elle est plus connues sous l’appellation « amygdaline ». L’Amygdaline est un nitriloside et sa structure ressemble plus à celle d’un complexe de vitamines B, de sorte que le Dr Krebs qui en a fait la découverte l’a nommé Vitamine B17.

Propriétés anticancéreuses :

Selon les résultats des quelques rares études scientifiques qui ont été réalisé sur l’amygdaline, ses propriétés anticancéreuses proviendraient de la composition de ses molécules, qui contiennent du cyanure d’hydrogène.

LIRE AUSSI:  Coup de gueule de médecins : Ne laissez plus jamais un bébé lié au placenta pendant plusieurs jours !

Comme expliqué par les chercheurs, ce cyanure serait très peu assimilé par nos cellules,  car elles ne disposent que d’une quantité infime de l’enzyme bêta-glucosidase, nécessaire pour cette opération.

Comme expliqué par les chercheurs, ce cyanure serait très peu assimilé par nos cellules qui sont en incapacité de l’extraire, faute de l’enzyme bêta-glucosidase nécessaire pour cette opération. Ainsi, le cyanure d’hydrogène ne serait donc quasiment pas libéré et ne présenterait pas de toxicité lors d’une consommation faible d’amygdaline.

Cependant, les cellules cancéreuses, elles, produisent cette enzyme, le bêta-glucosidase, de façon plus importante. Ce qui fait qu’elles absorbent le cyanure d’hydrogène, provoquant ainsi leur propre destruction. C’est donc ainsi que l’amygdaline, ou vitamine B17, tue les cellules cancéreuses.

Mais, Big pharma a peur que l’on découvre que la vitamine B17 est très toxique pour les cellules cancéreuses, et qu’elle pourrait être le traitement idéal contre le cancer, au lieu de la chimio et radiothérapie qui rapportent beaucoup de bénéfices à l’industrie pharmaceutique.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI